Gimelec : “Les data centers sont vitaux pour notre pays”

Cloud

La France est une terre d’accueil naturelle pour les centres de données, selon le Gimelec (groupement industriel sur l’équipement électrique) qui a créé le club France for Data Centers. (Interview blog Data Center).

La France a des atouts considérables pour l’accueil des centres de données alors que la dimension du cloud prend du  poids dans le grand emprunt national.

Le Gimelec, Groupement des industries de l’équipement électrique, du contrôle-commande et des services associés, s’est emparé du sujet en créant

Ce comité est destiné à promouvoir les atouts de l’Hexagone auprès des investisseurs étrangers souhaitant s’engager dans la conception de data centers et sensibiliser les pouvoirs publics.

“Le développement des data centers et la nécessité de définir des politiques communes entre tous les acteurs ont conduit les représentants du marché à se regrouper et développer une approche intégrée système”, indique le site de ce nouveau club.

Le Gimelec a du poids dans le débat. Ses membres génèrent un chiffre d’affaires global de 12,5 milliards d’euros et emploient 74 000 personnes en France.

On y retrouve des acteurs comme APC by Schneider Electric, APL France, Areva T&D, T&D Brezillon, Bull, EDF, Stulz, Orange, Nexans…

Sur le blog Data Center, découvrez l’intégralité de l’interview d’Alain Le Calvé, délégué “Distribution basse tension” au Gimelec.

Il revient sur la genèse du club France for Data Centers et sur les atouts dont notre pays bénéficie pour accueillir ses méga-structures IT incontournables.

A lire sur le blog Data Center.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur