Ginger rendra Netvibes plus social

Mobilité

La future version de Netvibes proposera d’unifier les développements des widgets de tous les réseaux sociaux.

Nous voulons rendre Netvibes plus social mais nous ne souhaitons pas devenir un nouveau réseau social.” Présent au Web 2.0 de Berlin (du 5 au 8 novembre 2007), Tarik Krim, le fondateur du service de page d’accueil personnalisable, a profité de cet événement pour faire deux annonces significatives pour le développement de la start-up.

La première visait à confirmer le support de OpenSocial, le réseau social de Google et ses nombreux partenaires (dont MySpace) pour contrer Facebook. La seconde annonce apportait quelques précisions sur Ginger, la prochaine version de Netvibes qui plongera un peu plus l’agrégateur de contenus dans la dimension “sociale” du Web 2.0.

Unifier les usages

Ginger permettra “d’unifier les usages“, déclare Tarik Krim, contacté mercredi après-midi par Vnunet.fr. Une unification qui passera par les développements des widgets. Aujourd’hui, un développeur qui veut voir son gadget web exploité par le plus grand nombre d’utilisateurs doit développer une version pour chaque réseau social et plate-forme informatique. Netvibes avait déjà simplifié le problème avec son Universal Widget API (UWA) qui rendait le compatible avec les widgets de Windows (Vista et Live), Mac OS X/iPhone, iGoogle, Yahoo et Opera.

Aujourd’hui, la start-up française veut aller plus loin en proposant d’unifier les développements pour tous les réseaux sociaux. “Dès l’instant où la technologie sera mature, toutes les API sociales existantes seront intégrées en tant que plugins à l’UWA“, annonce l’éditeur sur son blog. En d’autres termes, les développeurs développeront pour Netvibes et pourront déployer leurs widgets sur OpenSocial et Facebook simultanément. Ce qui fera automatiquement basculer leurs applications en applications sociales.

Une version repensée

De quoi fidéliser un peu plus les partenaires et développeurs de Netvibes. “Nous avons toujours dit que nous accompagnerions les développeurs face aux évolutions et nouvelles fonctionnalités afin de pérenniser leur travail“, commente Tarik Krim. Cette évolution passera donc par Ginger dont une version réservée aux développeurs “privés” et partenaires arrivera dans deux semaines. La date de lancement de la version publique n’est pour l’heure pas fixée.

Mais l’attente devrait en valoir la peine. “C’est une version entièrement repensée“, précise le fondateur, “nous allons intégrer tous les widgets et simplifier nombre de fonctions.” On peut d’ailleurs en avoir un aperçu à travers cette vidéo de démonstration. Netvibes compte aujourd’hui un millier de partenaires. Ginger pourrait bien multiplier leur nombre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur