Giroptic lève 4,9 millions de dollars pour créer le GoPro de la vidéo sphérique

EntrepriseLevées de fondsMobilité
giroptic video spherique
4 14

Un an après le succès d’une campagne de crowdfunding, Giroptic annonce une levée de 4,5 millions de dollars auprès d’un pool de fonds et de business angels.

Après le faux départ de la 3D, la vidéo sphérique peut-elle s’imposer sur nos téléviseurs et dans les casques de réalité virtuelle ?

C’est tout le pari de Giroptic, une jeune pousse lilloise, qui après la réussite d’une première campagne de financement participatif sur Kickstarter l’année dernière (3900 contributeurs, 1,4 million de dollars de pré-ventes) annonce une première levée de fonds pour accompagner sa croissance.

Giroptic annonce en effet un tour de table de 4,9 millions de dollars auprès des fonds Partech Ventures, Finorpa (investisseur historique), 360 Capital Partners et SOSV ainsi que de business angels tels que Pascal Cagni (ex-Apple Europe, fondateur et CEO de C4 Ventures), Oleg Tscheltzoff (fondateur de Fotolia) ou encore l’artiste Aloe Blacc.

« La 360cam change totalement la façon dont les gens enregistrent, téléchargent, partagent et visualisent leur souvenirs photo et vidéo. Sans besoin de traitement et avec une diffusion live sur les tablettes et casques VR – et même sur Facebook et YouTube – l’immersion est surréaliste.  Un seul film peut être visionné des centaines de fois sans qu’on n’y voie la même chose ! »

« Ces deux dernières années, nous avons scruté ce marché que ce soit en Europe ou dans la Silicon Valley, et c’est sans conteste Giroptic qui détient la meilleure technologie. Nous sommes déterminés à les aider à devenir le leader incontesté de la Video 360 » commente Romain Lavault, General Partner de Partech Ventures, pour justifier son investissement.

Vendue à peine 500 dollars, la caméra Giroptic ambitionne de devenir la GoPro de la vidéo sphérique, en remplaçant d’autres produits tels que le GoPro Odissey (14 GoPros en cercle) ou la Nokia Ozo, vendue plus de … 60 000 dollars mais devra également faire face à des smartphones comme le YEZZ Sfera, qui sera officiellement lancé au prochain Mobile World Congress.

Soutenu par Samsung, Google (CardBoard) et bien entendu Facebook (Oculus), la vidéo sphérique se limite pour le moment à des contenus de synthèse dans l’univers du gaming.

La France semble toutefois en première ligne dans la production de véritables contenus « sphériques » puisque, outre le rachat de Kolor en début d’année par GoPro, on peut pointer  les initiatives récentes de Rone (premier clip sphérique) ou de Dorcel (premier porno sphérique) visant à démocratiser cette nouvelle génération de vidéos auprès des internautes.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur