Global Fintech Challenge : six start-up soutenues par BPCE, Covéa et Stanwell

EntrepriseLevées de fonds
global-fintech-challenge
3 31

Sous la houlette d’Agorize, 6 start-up françaises sur 130 ont été distinguées dans le concours Global Fintech Challenge qui s’est étalé sur 6 mois.

Les lauréats du Global Fintech Challenge ont été dévoilés cette semaine.

La compétition, enclenchée en novembre 2015 sous la supervision d’Agorize (organisateur de concours d’innovation en ligne), a permis de distinguer une série de start-up.

Groupe BPCE, Covéa et Stanwell Consulting ont accepté de soutenir cette initiative FinTech qui proposait à la clé des lots d’une valeur totale de 50 000 euros (répartis en 30 000 euros pour la réalisation d’un Proof Of Concept et 20 000 euros en dotation financière) et des jours de coaching.

La finale s’est déroulée le 14 mars au Palais Brongniart (ex-Bourse de Paris, tout un symbole).

Alors que 130 start-up FinTech venant de 15 pays différents avaient initialement déposé un dossier, précise Elodie Danilof, Communication manager en charge des relations avec les jeunes pousses chez Agorize.

Neurodecision, soutenue par KPMG, s’est distinguée avec son offre de solutions associant finance comportementale et serious gaming. Destinée aux conseillers financiers, elle a vocation à évaluer le profil des clients face aux risques d’investissement au regard des nouvelles exigences de la réglementation européenne.

Dans un autre registre, Testamento a été primé avec son service de prestation de testaments en ligne, conçu avec des notaires et des avocats.

Quant à Care Labs, la start-up montpelliéraine est sortie du lot avec le Chèque Santé (« 1er titre de paiement prépayé, réservé au financement des prestations et produits de prévention santé et dématérialisé »). Le mars 2015, elle avait levé 2 millions d’euros.

Parallèlement, trois autres start-up figurent au podium du prix Global Fintech Challenges : Sharepay (carte pour partager des paiements par comptes bancaires individuels en vue d’une répartition équitable), Yelloan (service de garantie participative pour faciliter l’accès au crédit) et Ensygnia (éditeur d’Onescan, plateforme de sécurisation des transactions et d’échanges entre terminaux mobiles).

Les trois jeunes pousses vont accéder à des ressources pour avancer plus rapidement leurs projets : accès à l’API Open Bank Project (une initiative de la société allemande Tesobe qui propose un connecteur pour partager les données des banques), des place dans l’incubateur FinTech Startupbootcamp basé à Londres et « contacts privilégiés » avec les réseaux Fintech Circle (club britannique de business angels spécial Finance & Technologies) et Prohaus Group (hub américain de financement de projets d’innovation communautaire).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur