Glovo : ce service mi-Amazon, mi-Uber qui séduit Rakuten et Cathay Innovation

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
glovo-levee-fonds

La start-up espagnole Glovo, installée depuis peu en France avec son service qui associe place de marché et livraison à la demande, lève 30 millions d’euros.

« On dit qu’il n’y a rien de plus précieux que le temps. Oui, le temps, c’est précisément ce qui manque à beaucoup de gens. »

Ainsi Glovoapp23 avait-elle annoncé, à l’été 2014, se lancer sur le créneau de la livraison à la demande.

Depuis lors, la start-up basée à Barcelone a dépassé les frontières espagnoles, s’installant en Italie, puis en France* avec, sur un modèle « mi-Amazon, mi-Uber », une place de marché associée à une flotte de livreurs indépendants.

Les utilisateurs du site Internet et de l’application mobile Glovo – arrivée en février 2015 sur iOS, puis en avril de la même année sur Android – peuvent en l’occurrence faire leurs courses, qui leur sont acheminées dans un délai d’une heure.

Le concept a séduit des fonds européens comme Entrée Capital (Londres) et Bonsai Venture Capital (Madrid), qui y ont injecté 5 millions d’euros à l’été 2016, dans la lignée d’une levée d’amorçage bouclée fin 2015 pour un montant de 2 millions d’euros.

Le compteur monte avec un tour de table qu’emmènent un investisseur historique (Seaya Capital) et deux nouveaux entrants : le groupe e-commerce Rakuten et le fonds digital franco-chinois Cathay Innovation – monté avec Bpifrance et China Development Bank.

L’alimentation et au-delà

L’opération, annoncée à 30 millions d’euros, doit notamment permettre à Glovo de diversifier les catégories de produits disponibles à l’achat.

Pour l’heure, l’alimentation domine, comme en témoignent des partenariats récemment officialisés à Paris avec Chilam Tacos (street food mexicaine), Bagel Corner et le marché des Enfants-Rouges.

Glovo revendique, sur ses trois marchés d’implantation, 250 000 utilisateurs, pour 3 000 commerces partenaires, le million de commandes ayant été atteint en juillet dernier.

Les coursiers, auxquels il est promis des revenus « jusqu’à 15 euros de l’heure », sont au nombre de 2 500. À vélo ou à scooter avec leurs sacs jaunes portant le logo Glovo, ils vont réaliser les achats au nom du client et collectent le paiement au moment de la livraison.

Le service fonctionne 7 jours sur 7, de 8 h à minuit. Les coûts de livraison pour une commande sont essentiellement basés sur le nombre de magasins et la distance parcourue.

Au-delà de l’aspect marketplace, Glovo propose une offre BtoB sous l’angle de la « flotte de coursiers à la demande » ; et une API qui permet d’intégrer son service de livraison aux plates-formes e-commerce.

L’idée à terme est d’être capable de livrer toutes sortes d’objets, y compris de particulier à particulier. Par exemple, des clés oubliées chez quelqu’un.

Graine d’entrepreneur

L’aventure avait démarré sous l’impulsion de Sacha Michaud et d’Óscar Pierre Miquel.

Le premier, fondateur d’une agence de développement Web dans les années 90, fut plus récemment chargé du portail Wanadoo en Espagne, puis responsable, sur place, des activités du site de paris Betfair.

Le second, né en 1992 et héritier d’une famille d’entrepreneurs d’origine française installée en Espagne depuis le XIXe siècle, est diplômé en ingénierie aéronautique.

À l’origine de la marketplace de produits locaux FUO Concept, il a aussi monté une ONG qui lutte contre la pauvreté au Malawi. Miquel, son deuxième nom de famille, est celui de son grand-père maternel, comme il l’expliquait dans un entretien au quotidien économique et financier Expansión.

* France : Paris, Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine (la branche française a été fondée en juin 2016). Italie : Milan, Rome et Catane. Espagne : Barcelone, Bilbao, Madrid, Málaga, Palma de Majorque, Saragosse, Séville et Valence (voir la carte). On consultera les CGU en vigueur depuis le 7 mars 2017 pour plus d’informations, entre autres sur les conditions d’annulation.

Crédit photo : compte Instagram @glovo_es


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur