Go Shop veut mettre le numérique au service des magasins physiques

EntrepriseMarketingStart-up

Co-fondée par Bertrand Jonquois (Overture-Yahoo, Nemo), l’agence Go Shop a pour objectif d’utiliser les outils Internet et mobiles pour augmenter le trafic dans les magasins physiques.

Bertrand Jonquois vient de lancer une nouvelle “agence digitale” nommée Go Shop.

Angle d’attaque à la croisée du numérique et du commerce traditionnel : comment générer du trafic supplémentaire en point de vente physiques par le biais des outils Internet et mobiles ?

Go Shop propose d’aider les réseaux de distribution pour leur référencement local sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux et l’achat de mots-clés ou de publicités display.

Mais, en bonne start-up, elle développe aussi un logiciel de retail-CRM pour le compte des détaillants (gestion des SMS et des e-mails à vocation marketing) et propose un service de création de sites et d’applications mobiles.

ChannelBiz.fr. a retracé le chemin parcouru par Bertrand Jonquois,  qui est passé par le monde des médias (Europe1, JCDecaux ou France Télévisions), de l’IT (Orange, Overture, Yahoo!) pour ensuite se consacrer au marketing mobile (agence Nemo).

Selon l’entrepreneur, “très peu de gens font de l’augmentation de trafic en point de vente grâce aux outils digitaux. Notre seul vrai concurrent aujourd’hui, c’est le papier dans la boîte aux lettres des gens, et ce marché représente 2,8 milliards d’euros par an en France [chiffre France Pub].

Ses contacts lui assurent d’avoir déjà une dizaine de clients, seulement dix semaines après le lancement.

Notre objectif est de travailler avec des réseaux importants, qui disposent d’au moins 25 points de vente” précise-t-il.

C’est que l’efficacité du papier s’avère limité, et son usage d’autant plus problématique que le papier rencontre des oppositions écologiques importantes.

Le digital pourrait faire figure de bonne alternative, moins chère, moins polémique et plus efficace.

Bertrand Jonquois souligne que la vente sur Internet ne représente pour l’heure que 7% de la vente physique.

Nous, on se positionne sur les 93% restants. Nous voulons montrer qu’avec le digital on peut créer du trafic en points de vente, et pas seulement du e-commerce.”

Actuellement, Go Shop est composée d’une équipe de 6 personnes. Effectif qui pourrait monter à 10 cet été (dont 3 développeurs).

Bertrand Jonquois a lancé Go Shop avec un associé (qui reste anonyme pour des raisons contractuelles).

Le financement de l’activité est assuré en fonds propres pour le moment.

Elle devrait cependant présenter “de nouveaux partenaires” (une levée de fonds ?) à court terme, assure le fondateur.

Le plan de développement de la jeune pousse prévoit d’ores et déjà une expansion internationale pour 2013 (au Royaume-Uni ou en Allemagne).

Bertrand Jonquois, CEO de Go Shop

Logo : © vege – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur