GoDaddy acquiert Host Europe Group : une opération au nom des PME et du cloud

CloudEntrepriseFusions-acquisitions
godaddy-host-europe

GoDaddy accélère en Europe avec l’acquisition de son concurrent HEG. Montant de l’opération : 1,69 milliard d’euros, dette comprise.

GoDaddy franchit une étape importante dans son développement à l’international.

L’hébergeur américain coté en Bourse s’empare de son concurrent Host Europe Group (HEG).

L’opération se monte à 1,685 milliard d’euros, dont 605 millions en numéraire et 1,08 milliard au titre de la dette nette. Il est question de la finaliser au 2e trimestre 2017.

Basé à Hayes, dans la banlieue londonienne, Host Europe Group était, depuis août 2013, la propriété du fonds d’investissement Cinven, qui en avait pris le contrôle pour 584 millions de livres sterling… et qu’on disait, depuis plusieurs mois, sur la voie d’une cession.

GoDaddy compte intégrer, dans son portefeuille, l’essentiel des activités de HEG. « D’autres pistes », dont une revente, seront explorées pour l’offre d’hébergement PlusServer, qui vise les « grosses PME » avec une équipe commerciale dédiée.

Se rapprocher des PME

Le groupe américain compte effectivement se concentrer sur les plus petites structures, qui représentent, comme en témoigne un document communiqué aux actionnaires (PDF, 15 pages), une part non négligeable de la clientèle de Host Europe Group.

Celle-ci se compose de 1,7 million de comptes, pour 8 millions de domaines sous gestion avec des marques comme 123Reg, Domain Factory et Heart Internet. Elle serait en mesure de générer, sur l’année 2016, des facturations de 328 millions de dollars, pour un Ebitda de 139 millions.

Difficile, dans l’absolu, de comparer cette activité à celle de GoDaddy, qui revendique cinq fois plus d’employés (5 582 contre 1 049), mais aussi huit fois plus de clients (14,5 millions, dont 4,8 millions hors des États-Unis) et de domaines sous gestion (63 millions). Les analystes estiment que son volume d’affaires dépassera 2,15 milliards de dollars en 2016.

L’hébergement et au-delà

L’hébergeur américain voit, dans cette acquisition, l’occasion de « gagner cinq années » sur le marché européen, où HEG est déjà bien implanté, avec des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Roumanie et en Bulgarie.

Il s’agira aussi de monter en puissance sur les services cloud pour les PME. Ces outils marketing, SEO et autres applications business ont représenté 13 % des facturations de GoDaddy au mois de septembre, contre 50 % pour la gestion de domaines et 33 % pour les services d’hébergement (hors PlusServer, HEG en est respectivement à 5 %, 33 % et 62 %).

Patrick Pulvermüller, CEO de Host Europe Group, pilotera les activités européennes du nouvel ensemble, qui devrait avoir « un effet bénéfique » sur le flux de trésorerie sous 12 mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur