Golan Telecom va intégrer Cellcom : le trublion du mobile devient sage

Mobilité
golan-telecom-cellcom
3 1

Après avoir bousculé le marché de la téléphonie mobile en Israël « à la Free Mobile », Golan Telecom serait racheté par l’opérateur historique Cellcom.

En Israël, Golan Telecom devrait tomber dans le giron de Cellcom.

A son arrivée en 2012, l’opérateur low cost, fondé et dirigé par Michael Golan (ex-DG d’Iliad-Free), avait secoué le marché de la téléphonie mobile.

Dans le courant de l’été, il avait étudié diverses options stratégiques. Et la piste Cellcom était déjà bien avancée.

Au final, Golan Telecom devrait être cédé à l’opérateur historique. On parle d’une transaction à 277 millions d’euros (dettes comprises).

Rappelons que Xavier Niel (dirigeant d’Iliad-Free) s’était vraiment impliqué dans le projet en s’associant avec Michael Golan et qu’il détenait une part de 30% dans le petit opérateur mobile qui a grimpé vite (près de 900 000 abonnés au dernier pointage, selon Les Echos).

Pour des raisons de business et d’égo, cette configuration était devenue un point de crispation pour Patrick Drahi (propriétaire du concurrent local Hot Mobile, 600 000 abonnés).

Le rapprochement entre Golan Telecom et Cellcom doit encore être approuvé par les autorités locales de régulation.

« Le processus d’approbation va prendre des mois », déclare Michael Golan, cité dans Les Echos. « Mais un secteur qui passe à quatre opérateurs, cela se produit dans de nombreux pays. Le marché va rester concurrentiel, et l’opération ne remettra pas en cause les acquis obtenus par l’utilisateur. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur