Gonfler sa mémoire, c’est le moment !

Mobilité

Les résultats moyens des constructeurs sur les derniers mois ont fait augmenter les stocks de machines et concurremment, de mémoire, ce qui a occasionné une chute des prix de 50 % pour cette dernière. C’est le moment de gonfler la mémoire de son Mac pour atteindre les 128 Mo nécessaires au passage à MacOS X

Les analystes considèrent généralement que le prix de la mémoire influe considérablement sur le prix des machines. Et le coût de celle-ci peut varier du simple au double sur l’année. En général, les niveaux de prix les plus bas sont atteints en été, au moment où l’offre reste importante, mais où la demande en mémoire est beaucoup plus faible. L’année dernière, les mois de juillet et août avaient vu de façon similaire une baisse substantielle des niveaux de prix.

Un petit comparatif permet de mieux comprendre l’intérêt des niveaux de prix actuels : pour le PowerBook, l’iBook ou l’iMac I, par exemple, la différence de prix est de presque 700 francs TTC par rapport à janvier 2000, pour une barrette de 128 Mo de mémoire. Les mémoires des G3, G4 et iMac II profitent elles d’une baisse de près de 1 000 francs, toujours pour 128 Mo, par rapport à janvier 2000. Ces baisses de prix concernent essentiellement les nouveaux types de mémoire, comme la SDRAM. En revanche, rançon du progrès, le prix des mémoires des anciens Macintosh reste assez élevé.

Ces variations de prix n’affecteront vraisemblablement pas les prix proposés par Apple sur ses machines, car ses achats de mémoire ont eu lieu il y a déjà quelques mois (voir édition du 4 juillet 2000). Les achats que la firme négocie s’appliquent en effet généralement après coup aux modèles. Mais les prix peu élevés des mémoires peuvent également signifier qu’Apple sera en mesure de proposer dès janvier des machines dotées de 128 Mo minimum de mémoire, en standard sur ses modèles. Un niveau que la firme se doit d’atteindre pour permettre le bon fonctionnement de son nouveau système d’exploitation MacOS X, qui doit sortir au début de l’année 2001. La période est donc propice pour Apple, mais aussi pour les particuliers, pour se doter de capacités supplémentaires destinées à accueillir MacOS X dans les meilleures conditions. Le prix des mémoires ne devrait pas varier de plus de 10 à 20 %, en plus ou en moins d’ailleurs, sur la dernière période de l’année. De quoi inciter à sauter le pas, non ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur