Gonzague de La Tournelle : « Famest : un réseau social pour Fashion addicts »

EntrepriseStart-up
Gonzague de La Tournelle -
3 7

Co-fondateur du Mobile Network Group, Gonzague de La Tournelle a réuni d’autres entrepreneurs pour racheter les actifs de Famest, un réseau social principalement mobile destiné aux Fashions lovers.

ITespresso.fr – Famest c’est quoi ? du contenu ? du commerce ? du communautaire ? un hybride C+C+C dédié à la mode ?

Gonzague de La Tournelle – Famest est un réseau social destiné aux Fashion addicts. Le principe en quelques mots : L’utilisateur poste un « selfie » sur lequel il aura taggé ses vêtements en les associant à des marques puis partagera le post auprès de la communauté Famest. Il obtiendra des likes de sa photo, les likes rapportent ensuite des points échangeables contre des bons de réductions.

Nous nous adressons à une communauté hyper engagée et hyper connectée. Notre focus est aujourd’hui sur l’animation de la communauté et son développement et dans un second temps nous nous concentrerons sur les marques – avec un modèle orienté sur la publicité mais avec une approche assez innovante – et sans doute moins sur l’ecommerce pure et dure comme le font déjà beaucoup d’autres acteurs.

ITespresso.fr – Famest semble se focaliser sur ses applications au détriment du web. L’objectif c’est d’être un jour Mobile only voire App only ?

Gonzague de La Tournelle – Famest a été initialement développé sur une approche web, nous avons très vite pris le parti de nous orienter sur le mobile, cela correspondant mieux à l’usage et aux contenus que nous proposons.

Le principe du Selfie (voir la dernière campagne de Gucci par exemple ), l’audience cible (les gens de la mode sont des early-adopters !), la mobilité (pour le partage de ses looks…) tout pointe vers un service mobile, la déportation des usages se fait naturellement, nous allons donc investir très fortement sur les univers mobiles et particulièrement applicatifs en effet – 75% du trafic d’ailleurs est dejà sur les apps aujourd’hui.

 

ITespresso.fr – Avec Messenger et ses bots, on voit émerger des acteurs API only. Votre techno de taggage des photos pourrait elle un jour se retrouver sur d’autres applications (instagram?) afin de les monétiser ?

Gonzague de La Tournelle – Oui, cela est clairement l’un des modèles. Nous sommes déjà en discussion avec quelques medias afin de proposer ce service et les premiers retours sont très positifs. Concernant Instagram, l’idée est plutôt de graviter autour sur une logique d’animation de la communauté… et de travailler avec de gros influenceurs.

Je ne crois pas à la fin des Apps pour ne se connecter plus que par les messengers, mais j’y vois un vrai complémentarité de services !

famest


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur