Google+ à la recherche de l’intimité perdue

Marketing
logo Google Plus

Récemment intronisé dans le top 10 des réseaux sociaux, Google+ déploie de nouvelles options de contrôle des publications pour une meilleure confidentialité des informations publiées sur le réseau social.

L’affaire des cookies Facebook n’a pas laissé Google indifférent. La firme de Moutain View met à jour son réseau social et fait dans la confidentialité. Les membres ont désormais accès à des options supplémentaires de partage, réglables avant toute publication.

Google l’a toutefois rendue publique à la fin du mois dernier. Accessible à tous sans restriction, le service Google+ a connu une recrudescence de fréquentation.

Mais dans la jungle d’un maillage qui compte plusieurs dizaines de millions de membres, difficile de s’imaginer que l’intimité soit de mise.

Alerté, Google tente d”y remédier avec un système entièrement contrôlable par l’utilisateur, qui peut restreindre à sa guise la portée de ses publications à travers le réseau.

A cet instar, il est possible de bloquer des publications avant leur diffusion, pour éviter un flot de commentaires. Auparavant, conférer cet attribut à ses messages requérait une publication préalable, minimisant d’autant leur caractère confidentiel.

Par défaut, ce filtrage de contenus s’applique à l’intégralité des Cercles. Néanmoins, son application se limitera à certains groupes et comptes si l’usager la juge ainsi plus pertinente.

Pouvoir réguler le flux de ses publications et choisir de qui vous recevez des notifications permet de retrouver un semblant d’intimité dans l’expérience sociale“, résume la dénommée Kathleen Ko sur le blog officiel du projet.

Entré dans le top 10 des réseaux sociaux, Google+ a connu un fort recul de trafic ces derniers jours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur