Google accusé d’avoir copié un outil de migration de messagerie

Mobilité

LimitNone accuse le moteur de recherche de s’être inspiré de son outil de migration gMove pour développer Google Email Uploader.

Google est poursuivi par une start-up américaine, qui l’accuse d’avoir dérobé un outil de migration propriétaire. Le montant des dédommagements demandés s’élève à 1 milliard de dollars.

Selon LimitNone, Google aurait initialement utilisé son propre outil gMove pour assurer la migration des utilisateurs de Microsoft Outlook vers Gmail. Mais le groupe Internet aurait ensuite introduit son propre outil, appelé Google Email Uploader, qui serait quasiment en tous points identique à gMove.

“LimitNone estime que le programme logiciel de Google est essentiellement identique à son produit et que Google n’aurait pas pu développer son produit concurrent sans utiliser les informations acquises, en ayant accès et en étudiant le programme confidentiel et propriétaire de LimitNone”, a déclaré David A. Rammelt, l’avocat de LimitNone. “La société plaignante accuse les dirigeants de Google d’avoir été tentés par une communauté potentielle de 50 millions d’utilisateurs.”

Au cours d’une conversation téléphonique, les dirigeants de Google aurait déclaré à LimitNone qu’un marché de cette taille rapporterait environ 950 millions de dollars de chiffre d’affaires. Une opportunité trop belle pour être négligée par Google. LimitNone, qui compte cinq employés, aurait été écarté de ce marché.

Adaptation de l’article Google sued for $1bn de Vnunet.com en date du 27 juin 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur