Google Actualité : l’AFP trouve un terrain d’entente avec Google

Mobilité

Après avoir déposé une plainte pour violation de copyright, l’agence de
presse a finalement conclu un accord à l’amiable avec Google.

Google a visiblement préféré éviter l’épreuve de force. Le 6 avril, l’Agence France-Presse (AFP) et le moteur de recherche ont annoncé qu’ils ont signé un partenariat autour de Google Actualité (Google News) mais aussi d’autres services.

En mars 2005, l’agence de presse mondiale avait porté plainte contre Google pour violation des règles de protection du copyright à travers l’exploitation de dépêches et de photos à travers son moteur d’actualité.

Selon le communiqué diffusé par les deux parties, l’accord signé entre les deux parties prévoit porte sur la fourniture rémunérée d’informations AFP (textes/photos) en ligne. Il met un terme aux actions en justice lancées par l’agence de presse contre le moteur de recherche aux Etats-Unis et en France en 2005.

“L’AFP et Google ont signé un accord de licence qui permettra l’utilisation de contenu AFP en ligne d’une manière nouvelle et innovante et qui améliorera considérablement l’accès par les internautes aux informations des agences de presse”, ont annoncé les deux sociétés. “Ce nouveau partenariat permettra aussi au contenu AFP d’être facilement accessible via les services de Google, et en particulier sur Google Actualités”. Néanmoins, les détails de l’accord ne sont pas publics.

Un trafic important vers les sites proposant du contenu AFP

Néanmoins, les deux parties ont dévoilé une pré-configuration de ce qui sera accessible aux internautes. “Désormais les titres, dépêches et photos de l’AFP seront à nouveau référencés dans Google Actualités et d’autres services de Google. Cela permettra d’assurer un trafic important vers les sites où les contenus AFP sont publiés”, a souligné Pierre Louette, PDG de l’AFP. ” Le contenu AFP [sera] facilement accessible via les services de Google au-delà des simples titres et des résumés des dépêches de l’agence”.

L’AFP rappelle à l’occasion qu’elle dispose de contrats de licence de contenus avec d’autres groupes Internet comme Yahoo, AOL, MSN ou Orange.

Google tend à apaiser ses relations avec les agences de presse. Ainsi, le moteur de recherche a signé des accords similaires avec Associated Press et Reuters. Leurs contenus n’avaient pas non plus été dévoilés. En Belgique, Google doit affronter une procédure pour violation de copyright à l’initiative d’une association d’éditeurs de presse francophones et germanophones (Copiepresse).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur