Google ajoute Sites à Apps

Cloud

Avec Google Sites, les utilisateurs de Google Apps peuvent désormais éditer leur propre site web collaboratifs à la manière d’un wiki.

Google Apps, la suite professionnelle en ligne destinés aux entreprises et organisations, vient de s’enrichir d’une nouvelle application : Google Sites. Développé à partir du rachat de JotSpot en octobre 2006, Google Sites est, comme son nom le laisse deviner, une solution de création de sites web. Et, plus exactement, des sites collaboratifs ou wiki.

En résumé, Google Sites permet de construire des sites à plusieurs mains sans posséder aucune notion de HTML et autre Javascript, et de les enrichir d’une foultitude de documents multimédias issus de l’environnement Google : images et diaporama avec Picasa, vidéo (YouTube), agenda, texte, tableur, présentation (Documents). Avantage : les modifications apportées aux fichiers sont automatiquement mises à jour dans un site Google Sites.

Il est également permis d’importer des pièces jointes mais, apparemment, l’application n’accepte pas de code personnel (type Javascript, tag, iFrames) interdisant ainsi l’intégration de contenus externe (notamment les vidéos) dans une page. Probablement pour des raisons de sécurité.

Un nouveau pavé dans la mare Microsoft

La plate-forme vise effectivement à satisfaire des besoins professionnels, notamment comme Intranet d’une organisation. Google Sites peut aussi servir à gérer le suivi d’un projet ou proposer une page d’informations ou de présentation personnelle. Les sites créés avec Google Sites peuvent en effet être publics ou privés et offrent le contrôle du choix de leurs administrateurs et visiteurs. Enfin, des fonctionnalités du moteur faciliteront les recherches sur les sites. A noter que, à la manière des wikis, Google Sites enregistre toutes les modifications apportées sur une page. Ce qui en facilitera le suivi historique.

Google Sites s’accompagne de plusieurs modèles de sites et d’un éditeur de texte. Pour le moment, l’application est proposée en anglais. La disponibilité de sa version française n’a pas été précisée.

Avec Sites, Google poursuit la construction de sa plate-forme de bureau partagé en ligne dont les usages simplifiés sont à la portée de tout utilisateur. D’autant que la solution ne nécessite aucune maintenance informatique matérielle ou logicielle. Une plate-forme souple qui s’adresse aussi bien à la petite start-up qu’à l’entreprise de plusieurs milliers de collaborateurs. Une stratégie qui, selon les besoins, permet de compléter les applications bureautiques traditionnelles installées localement sur chaque PC. Ou de les supprimer. Un simple navigateur suffisant à gérer la plupart des documents produits. Un nouveau pavé dans la mare Microsoft?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur