Google Allo la joue incognito mais pas par défaut

Apps mobilesMobilitéRisquesSécurité
google-allo-incognito
4 3

A peine lancé, déjà critiqué. Google Allo est un nouvel outil de messagerie instantanée embarquant des fonctions de chatbot.

Edward Snowden persiste et tweet à propos de Google Allo : c’est une sottise de ne pas proposer la communication chiffrée par défaut dans la nouvelle application chatbot de la firme Internet de Mountain View.

Le lanceur d’alertes américain avait déjà averti l’opion publique dans un tweet diffusé en mai. C’est à dire avant le lancement officiel de Google Allo. Avec la sortie de l’app, il réitère cet avertissement. N’exploitez pas cette application qualifiée de « dangereuse ».

Edward Snowden se montre pugnace à ce sujet en raison des risques d’écoutes des communications électroniques par les services de renseignement.

Néanmoins, Google propose un fonction de chiffrement de bout en bout en option :  » Chatter en privé grâce au mode incognito ».

Présentée lors de la session I/O spécial développeurs du printemps dernier, Google Allo se présente comme une application ludique de messagerie incorporant des fonctions de recherche et un chatbot (agent conversationnel) fondé sur Google Assistant.

« Allo est une appli de messagerie intelligente conçue pour être simple, fiable et amusante. Exprimez-vous avec les autocollants, les dessins, et aussi avec du texte et d’ÉNORMES émoji », peut-on lire en guise de description sur la page dédiée de l’app sur Googe Play.

Les tests du nouvel outil de communication se mutiplient pour découvrir les limites de l’app (prenez celui du Monde par exemple).

L’intelligence artificielle est au cœur de ce produit. Ainsi, l’utilisateur peut entrer en contact avec Google Assistant dans une fenêtre de discussion en tapant « @google », suivi d’une requête de recherche. La réponse apparaîtra dans la même fenêtre de chat.

Les échanges via le chatbot Allo sont censés devenir de plus en plus pertinents avec l’usage.

Avec cette nouvel app, Google a Facebook et sa sphère d’outils de messagerie instantanée WhatsApp (900 millions d’utilisateurs, décembre 2015) et Messenger (un milliard d’utilisateurs, juillet 2016) dans le collimateur.

Mi-août, Google avait lancé Duo, une application d’appel vidéo plutôt attractive qui a l’avantage de présenter les communications d’emblée chiffrées de bout en bout.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur