Google amorce la construction d’un data center à Taïwan

Cloud

Pour répondre à la demande croissante qui anime la zone Asie, Google investit 300 millions de dollars dans la construction d’un centre de données à Taïwan.

A l’appui d’un investissement de 300 millions de dollars, Google amorce la construction d’un centre de données à Taïwan, dans la province de Changhua. C’est sa troisième incursion en Asie.

Outre les informaticiens, ingénieurs et personnels de sécurité sollicités à temps partiel, quelque 25 personnes exerceront en permanence sur les 15 hectares de terrain acquis en septembre 2011 avec l’objectif de mettre sur pied ce data center pour le deuxième trimestre 2013.

Google dispose déjà d’un complexe à Hong Kong ainsi qu’à Singapour. Cette nouvelle implantation reflète la démographie exponentielle de la population des internautes dans les contrées extrême-orientales.

Les particularités de cette installation ? Un stockage thermique des trop-pleins d’énergie et un système refroidissement passif apte à tirer parti des variations climatiques, notamment de nuit, lorsque les températures chutent.

L’efficience énergétique et par là même la conformité avec les politiques environnementales, un concept “en accord avec les engagements en vigueur“, selon la firme de Mountain View.

En février dernier, Microsoft s’était distingué avec un deuxième centre de données établi en périphérie de Dublin (Irlande), pour répondre à la demande croissante liée à l’utilisation de ses services cloud dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).

L’accent était davantage mis sur la puissance. Une fois opérationnelle, la structure doit réunir une soixantaine de personnes sur 10 400 m², pour une puissance totale de 13 Mégawatts, soit environ 1,3 kW au mètre carré.

 

Crédit photo : © Leo Lintang – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur