Google Analytics : deux ans de réflexion pour le portage iOS

CloudMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
google-analytics-android-ios

Disponible depuis plus de deux ans sur Android, l’application mobile Google Analytics vient d’être portée sur iOS, avec une première version stable lancée ce 16 juillet.

Une première application dédiée aux gestionnaires de chaînes YouTube, une deuxième pour le suivi des campagnes AdWords… et désormais une troisième pour l’accès aux statistiques de trafic des sites Web : en quelques jours, Google aura porté une batterie d’utilitaires sur iOS.

Le groupe Internet a publié, ce 16 juillet sur l’App Store, une version stable (1.0) de l’application Google Analytics pour les appareils iPhone, iPad et iPod Touch exploitant a minima la version 6.0 du système d’exploitation. La plupart des fonctionnalités du service Web sont au rendez-vous : rapports “temps réel”, étude des canaux d’acquisition et du taux de conversion, visualisation de segments comme les nouveaux visiteurs ou le trafic généré par les liens commerciaux…

Il n’est toutefois possible de gérer qu’un compte à la fois : dans le cas où plusieurs adresses Gmail sont liées à un même terminal, il faut en choisir une au premier démarrage. Par ailleurs, certaines options de paramétrage disponibles sur les navigateurs ne sont pas accessibles via l’application mobile : création de propriétés ou de vues, modification des objectifs ou des filtres, ajout d’utilisateurs et modifications des autorisation, définition de segments personnalisés, etc.

L’objectif est surtout d’adapter la mise en page et les outils des rapports à la taille de l’écran, tout en se passant de la saisie clavier en faveur du contrôle tactile, avec en tout en pour tout deux options de navigation : appuyer sur des éléments ou les faire glisser avec un doigt pour déclencher différentes actions.

Le menu déroulant dans la barre de navigation permet d’ouvrir différentes vues en sélectionnant “Liste de comptes”. Dans chaque rapport, les données sont présentées sous la forme de fiches qui regroupent les statistiques les plus importantes. Le nombre de fiches visibles simultanément peut s’ajuster en fonction de la surface d’affichage disponible.

Par défaut, l’application s’ouvre sur la “Vue d’ensemble”, qui offre un récapitulatif des principales données issues des autres rapports, dont le “Temps réel”, qui permet de surveiller l’activité des internautes avec quelques secondes de décalage. Mais aussi des rapports “Type d’audience” (en savoir plus sur la fréquence, la durée et les méthodes de consultation du contenu), “Acquisition” (découvrir comment les internautes sont amenés à accéder au site Web) et “Comportement” (cerner les interactions sociales, les clics sur les annonces…).

Disponible depuis plus de deux ans, la version Android (2.2.7, datée du 12 juin 2014), est notée 4,2/5 après un peu plus de 16 000 évaluations. Au contraire de la mouture iOS, elle permet notamment de créer des rapports personnalisés.

google-analytics-ios-android
A gauche, la version iPhone ; à droite, celle pour smartphones Android.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les principes du SMO ?

Crédit photo : NAN728 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur