Google voit au-delà d’Android Pay dans l’univers e-commerce

E-paiementMarketing
pay-with-google-api

Pour simplifier l’expérience de paiement sur les sites et apps mobiles, Google exploite les cartes bancaires enregistrées par ses utilisateurs.

Combien d’internautes détenteurs d’un compte Google y ont associé au moins une carte bancaire ?

Le potentiel de « Pay with Google » en dépendra.

Le groupe Internet vient de lancer officiellement ce dispositif voué à simplifier les paiements sur les sites Internet et dans les applications mobiles.

L’interface de programmation destinée à le mettre en œuvre avait été présentée au mois de mai, à l’occasion de la conférence Google I/O.

google-payment-apiLe principe : permettre à l’acheteur de payer avec n’importe quelle carte – de crédit ou de débit – liée à son compte Google… et non plus seulement à Android Pay.

L’utilisation sur le Web ne pourra, tout du moins dans un premier temps, que se faire sur Chrome.

Google recommande aux développeurs de passer si possible par son navigateur pour récupérer les renseignements sur l’acheteur – notamment l’adresse d’expédition – plutôt que par l’API, qui ne devrait être exploitée que pour transmettre au commerçant les informations de paiement.

L’intégration de « Pay with Google » est soumise à un certain nombre de conditions. Entre autres, n’utiliser que le bouton « officiel », de couleur blanche (si l’interface en exige un noir, il faudra prendre contact avec la firme).

Par ailleurs, le fait que le gestionnaire des paiements prenne ou non en charge l’API influe sur la méthode d’implémentation de la « tokenisation », en d’autres termes du système de protection des données de paiement.

Pendant ce temps, Apple Pay…

Les vendeurs de contenus numériques se tourneront quant à eux vers une autre API : « Google Play in-app Billing ».

À l’image du service de livraison DoorDash, plusieurs commerçants partenaires de « Pay with Google » étaient déjà dans la boucle d’Android Pay. On nous annonce, à court terme, des références comme Airbnb, Wish et Just Eat.

L’annonce intervient au lendemain des déclarations de Jennifer Bailey.

Dans le cadre de la Money20/20 organisée à Las Vegas, la responsable d’Apple Pay a affirmé que, sur la base de témoignages des partenaires, la solution captait 90 % des transactions mobiles sans contact sur l’ensemble de ses marchés d’exploitation.

La présence commerciale sera étendue « dans les prochains jours » au Danemark, en Finlande, en Suède et aux Émirats arabes unis.

Dans le cadre de cette expansion, Apple mise, comme le souligne TechCrunch, sur la fonction de transfert d’argent entre utilisateurs, actuellement testée en interne et dont l’ouverture au public interviendrait avant la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur