Google Android suit aussi de près les données de localisation

CloudMobilitéOS mobiles

Comme Apple avec ses iPhone et Microsoft avec ses mobiles Windows Phone, Google collecte bien les données de localisation des utilisateurs de ses smartphones Android. Soi-disant pour améliorer le fonctionnement des applications…

Il n’y a pas qu’Apple qui joue avec l’historique des données de géolocalisation de ses clients iPhone. Google Android aussi, à sa manière, souligne Silicon.fr.

Contrairement à la firme de Cupertino qui peine à expliquer l’origine et l’objet des logs de localisation collectés par ses smartphones (au-delà de la promesse orale de Steve Jobs de ne vouloir pister personne), Google a pris les devant pour s’expliquer sur la collecte et l’envoi des données de géolocalisation compilées par son OS mobile.

La firme de Mountain View a notamment répondu aux questions de All Things Digital. Et d’expliquer que l’entreprise exploite les données géographiques pour améliorer le fonctionnement de plusieurs applications.

Les services de géolocalisation évidemment, mais aussi pour affiner les réponses des requêtes de l’utilisateur face au contexte géographique local (dans le cadre de services de proximité notamment).

Google ajoute néanmoins que seules les données de localisation sont collectées et attribuées à un terminal (identifié par un numéro) et non à un profil d’utilisateur.

De plus, la firme Internet limite l’usage des données de localisation à celles permettant la continuité de fonctionnement des services de cartographie et recherche même en cas de rupture du signal GPS. Enfin, ces données ne seraient pas conservées très longtemps par Google, sans en préciser pour autant pas la durée de conservation prévue.

Pour terminer, Google précise que la géolocalisation est optionnelle et que l’utilisateur peut la désactiver, bien qu’elle soit activée par défaut.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur