Google : Sundar Pichai évoque le nouvel incubateur interne Area 120

EntrepriseManagementStart-up
sundar-pichai-area-120-google-incubateur-2
3 2

Google I/O : le CEO du groupe Internet confirme l’existence d’Area 120, une « cellule boîte à idées » pour explorer des nouvelles pistes et retenir les talents.

Google désire garder les talents sous sa houlette, tout en leur permettant de donner libre court à leur imagination .

C’est dans cette optique que la firme Internet de Mountain View a mis en oeuvre Area 120, un incubateur interne officiellement par Sundar Pichai.

Le CEO de Google vient de confirmer à Forbes l’existence de cette cellule « boîtes à idées » en marge de la session Google I/O qui s’est déroulée cette semaine. Un autre site média – The Infomation – avait préparé le terrain avant le rendez-vous de référence des développeurs d’Android.

« Nous avons toujours montré un intérêt fort au sein de Google pour que les gens travaillent sur de nouvelles choses et qu’ils développent beaucoup de produits dans ce sens », commente Sundar Pichai. « A notre échelle, nous voulons être certains qu’il y a une vraie réflexion qui débouchera sur un boulevard pour les projets les plus ambitieux. »

Area 120, chapeauté par deux managers chevronnés de Google (Don Harrison et Bradley Horowitz), formalise l’approche originale de Google consistant à laisser à ses employés du temps libre pour se consacrer à un projet annexe.

Des équipes ou binômes formés par ce biais au sein de Google ont ainsi la possibilité de soumettre des idées de projets accompagnées d’un business plan.

Si un projet est jugé viable et sélectionné, les instigateurs peuvent alors s’y consacrer à plein temps durant une période de 6 mois. Ils peuvent aussi solliciter Google en vue d’obtenir un financement supplémentaire et créer une start-up dans laquelle Google investira.

Area 120 est une évolution du fameux « 20% de temps » que Larry Page et Sergey Brin, les co-fondateurs de Google, avaient mis en place et même présenté dans la lettre d’introduction en bourse (IPO) de Google en 2004.

Parmi les succès à mettre sur le compte de cette initiative figurent les développements de services comme Google News (agrégation d’actualité), Gmail (messagerie) et AdSense (liens sponsorisés pour compte d’éditeurs tiers).

Par ce biais, Google cherche également à endiguer la fuite de talents. Le cas de Regina Dugan illustre ainsi le problème auquel les sociétés IT sont souvent confrontées.

A la tête de la division Advanced Technology and Project (ATAP) et après avoir notamment développé le projet Tango (cartographie 3D sur smartphones), elle a récemment rejoint Facebook.

(Crédit photo : rvlsoft – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur