Google Assistant : les développeurs peuvent jouer avec un SDK

Apps mobilesCloudMobilité
google-assistant-sdk

Les développeurs ont accès à un kit de développement (SDK) de Google Assistant pour favoriser la diffusion de la technologie d’assistance exploitée dans Google Home.

Un accès à Google Assistant est donné aux développeurs avec l’ouverture de son kit de développement (SDK). Ce qui permettra l’exploitation de sa technologie d’assistance numérique par des tierces parties en vue d’une généralisation.

Google a déjà élargi sa diffusion au-delà de l’enceinte connectée Google Home. L’agent conversationnel est en effet déjà exploité dans d’autres produits et services « maison » comme l’application de communication Allo et les smartphones de la gamme Pixel.

La firme Internet de Mountain View  l’a également été étendu à l’OS Android Wear (système d’exploitation spécial wearable tehcnologies) ainsi qu’aux smartphones évoluant sous les moutures Marshmallow et Nougat d’Android. Les déclinaisons Android Auto et Android TV bénéficieront aussi du support.

C’est bien une nouvelle étape qui est franchie avec cette « developer preview » du SDK de Google Assistant.

Ce dernier inclut une API (connecteur logiciel) gRPC, soit un framework RPC (Remote Procedure Call) développé à l’origine par Google, des échantillons et de la documentation.

Pour leur permettre de mettre le pied à l’étrier, les développeurs sont invités à visiter le site Web dédié, à télécharger le SDK et à commencer à créer leur prototype, selon le billet de blog dédié.

Cette initiative fait écho au lancement de l’API « Actions on Google » l’an passé, qui permet aux développeurs de créer leurs propres commandes vocales et les réponses qui contrôlent l’appareil.

Il s’agit d’une mouture bêta : des fonctionnalités en cours de développement ne sont pas encore intégrées, telles que l’intégration avec l’app compagnon et le support des « hotword » (mots tels que « OK Google » qui servent de signal pour déclencher les interactions entre l’utilisateur et la technologie d’assistance).

Pour montrer la voie à suivre, le groupe Internet a noué un partenariat avec Deeplocal pour créer un mélangeur coloré alimenté par l’intelligence artificielle. Il suffit de préciser le type de boisson désiré.

Le Mocktails Mixer est le fruit d’une collaboration qui intègre Raspberrey Pi, Arduino et Google Cloud.

La firme Internet de Mountain View tente ainsi de calquer l’ouverture de Google Assistant sur celle d’Alexa réalisée par le concurrent Amazon.

AVS (Alexa Voice Service) est devenu un nouveau levier de croissance pour la firme de Jeff Bezos. Cela ne laisse évidemment pas indifférent les autres acteurs de la sphère IT qui tentent de pousser leurs propres assistants intelligents.

Apple a intégré Siri dans ses derniers MacBook Pro, Microsoft pousse Cortana sur Windows 10 et Samsung a intégré Bixby dans son plus récent smartphone Galaxy S8.

(Crédits photos et vidéos  : Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur