Google avale DocVerse pour concurrencer Microsoft Office

CloudManagement

Afin d’enrichir sa suite bureautique Google Docs, Google rachète la start-up DocVerse, qui édite un plug-in offrant une solution de collaboration en mode cloud à partir de documents Microsoft Office.

Google a un appétit d’ogre. Après avoir racheté ces dernières semaines des start-up aussi variées que Picnik, Aardvark et reMail, c’est au tour de DocVerse de tomber dans l’escarcelle du groupe Internet.

Créé en 2007 par des anciens employés de Microsoft, DocVerse se présente sous la forme d’une extension dédiée à la suite bureautique Microsoft Office (Word, PowerPoint,  Excel) qui offre à ses utilisateurs de mettre à jour, de synchroniser et de sauvegarder ces types de documents en ligne.

DocVerse déploie également un outil de collaboration en ligne, qui permet à un groupe désigné, en temps réel, de consulter, d’annoter et de modifier à volonté des documents Office, mais aussi de les sauvegarder et de les synchroniser en mode cloud computing.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Mais, grâce à l’acquisition de DocVerse, Google fait un beau pied de nez à Microsoft. En effet, la firme de Mountain View compte favoriser l’interopérabilité entre sa suite bureautique Google Docs (et sa suite logicielle Google Apps) et les applications Microsoft Office.

L’objectif final pour Google est, grâce notamment à DocVerse, de pousser les nombreux utilisateurs de Microsoft Office vers ses propres outils de bureautique et de collaboration en ligne.

Déjà, il y a quelques semaines, Google avait fait un pas supplémentaire en direction du cloud computing en proposant aux utilisateurs de Google Docs un service de stockage et de partage de leurs documents en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur