Google Chrome 25 ouvre grand ses oreilles

Cloud
Google Chrome

Entré en phase bêta, le navigateur Google Chrome 25 embarque une API de reconnaissance vocale et un système de désactivation des extensions indésirables.

Google intègre, dans la bêta du navigateur Internet Chrome 25, une API de reconnaissance vocale et un système de désactivation des extensions indésirables.

Malgré sa mention dans les spécifications du W3C, la synthèse vocale n’est pas d’actualité.

En outre, Web Speech – du nom de cette interface de programmation – s’appuie sur des serveurs tiers, en l’occurrence ceux de Google, pour interpréter la parole.

C’est à cet égard que Silicon.fr s’interroge quant au devenir de ces données…

Sur un tout autre chantier, Chrome 25 résout un désagrément qui affecte exclusivement les utilisateurs de Windows : l’installation silencieuse d’extensions par des applications tierces, notamment les antivirus et les outils de communication.

Ces parasites ont tendance à multiplier les appels vers des serveurs distants, pour leur communiquer sait-on quelles données. Sur mobile, les consommations data peuvent monter en flèche.

Dans ce souci de confidentialité, un menu s’affichera désormais systématiquement lorsqu’un module complémentaire tente de se loger en catimini dans le navigateur.

Cette restriction s’appliquera également à tous les éléments installés ainsi au préalable, c’est-à-dire sans solliciter le consentement de l’utilisateur.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : parlez-vous couramment le langage du Web ?

Crédit image : Pushkarevskyy Bogdan – Shutterstock.com
Crédit logo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur