Google Chrome 37 traque les failles de sécurité

Cloud
google-chrome-37

Dotée de nouvelles API, Chrome 37, la nouvelle version du navigateur Web de Google, élimine une faille critique de sécurité et se dote d’une mouture 64 bits sous Windows.

Google vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle version stable de son navigateur Web Chrome. Chrome 37 est accessible sous Windows, OS X et Linux.

Ce dernier apporte de nombreuses modifications permettant d’améliorer la stabilité et les performances de l’application. De multiples API font également leur entrée. Enfin, le support de DirectWrite est ajouté sous Windows, ce qui se traduit par un meilleur rendu des polices de caractères.

Visiblement, la rentrée est arrivée chez Google. 50 vulnérabilités ont ainsi été éliminées de Chrome, dont une classée critique. Cette faille permet de passer outre le bac à sable intégré au butineur afin de prendre le contrôle de la machine de l’utilisateur à distance.

La mise à jour du logiciel devra donc être réalisée sans tarder. Elle sera dans la plupart des cas faite automatiquement. Un petit tour dans le menu « À propos de Google Chrome » permettra toutefois de s’assurer qu’elle est bien en place, note Silicon.fr.

lokihardt@asrt reçoit 30 000 dollars pour sa découverte. Un montant exceptionnellement élevé, pour une faille non moins exceptionnelle, les vulnérabilités critiques demeurant rares sous Chrome.

Google a versé un total de 51 000 dollars aux spécialistes en sécurité ayant aidé à trouver des failles de sécurité dans Chrome (ou à éviter l’apparition de nouvelles failles pendant le développement de Chrome 37).

La mouture 64 bits de Chrome adaptée à Windows est maintenant disponible en version stable sous Windows 7 et 8. Celle-ci se veut pratiquement deux fois moins sujette aux plantages que son homologue 32 bits. Elle se montre également plus véloce. Le décodage de vidéos VP9 se montre ainsi 15 % plus rapide. Enfin, elle met en œuvre de nouvelles techniques permettant de renforcer le niveau de sécurité du butineur.

La version Windows 64 bits de Chrome n’est pas encore proposée par défaut aux utilisateurs. Un lien devrait toutefois faire son entrée sur la page de téléchargement du logiciel afin de la proposer à ceux qui souhaiteraient l’essayer. Google précise par ailleurs que la mouture 32 bits de Chrome continuera à être maintenue sous Windows.

Il convient de saluer l’effort réalisé ici par Google. Moins de trois mois se sont en effet passés entre la livraison de la première version de test de Chrome 64 bits adaptée à Windows et la sortie de la mouture définitive de cette offre.

Petit détail qui pourrait vous pousser à ne pas adopter cette version pour le moment : les greffons Netscape ne sont plus supportés. La NPAPI n’est en effet plus présente. Un changement qui pourrait poser problème aux professionnels qui utilisent le greffon Java. Il faudra donc en tenir compte leur de votre choix. La PPAPI reste toutefois toujours de mise, le butineur étant livré avec le greffon Flash d’Adobe.

 

Quizz ITespresso.fr : Incollable sur Chrome ?

 

Crédit image : 360b – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur