Google Chrome plus finaud sur la bande passante

CloudMobilitéOS mobiles
Google Chrome

La dernière version bêta de Google Chrome pour Android implémente une technologie de compression des données côté serveur, avec jusqu’à 60% de gains en bande passante.

Google s’appuie sur ses serveurs pour délivrer, via la dernière bêta du navigateur Web Chrome pour Android, une nouvelle infrastructure de compression des données destinée à réduire jusqu’à 60% la consommation de bande passante.

Cette technologie est proche de celle qu’Opera Software implémente déjà dans son butineur, à ceci près qu’elle est basée sur des outils ouverts et open source.

La compression des pages s’effectue en l’occurrence via les librairies PageSpeed ; la recompression des images, en WebP ; le transfert de l’information, par le protocole SPDY avec le compacteur gzip.

Les requêtes DNS sont prises en charge par les serveurs de Google, qui peut ainsi filtrer les sites dangereux. En revanche, pour des raisons de confidentialité, les pages sécurisées (HTTPS) ne passent pas par le proxy.

Cet ensemble constitue un complément idéal à Zopfli.

Élaboré par les ingénieurs de Google comme une alternative à la zlib et au format gzip, cet algorithme open source Zopfli permet de compresser des fichiers, en d’autres termes de réduire leur taille, avec des taux rarement atteints jusqu’alors.

Son intégration dans les sites massifs pourrait permettre économiser plusieurs téraoctets de bande passante.

Google Chrome progresse également sur le terrain de la synchronisation. En plus des données classiques (historique ou favoris), il sera maintenant possible de partager mots de passe et données de formulaires entre les moutures desktop et mobile de Chrome.

Une avancée qui sera probablement très appréciée, tant les terminaux mobiles se prêtent mal à la saisie de texte.

A noter toutefois que cette fonctionnalité n’est active qu’en conjonction avec la version 26 ou supérieure de Google Chrome « desktop », logiciel aujourd’hui accessible uniquement en mouture bêta.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les navigateurs Internet ?

Crédit image : Pushkarevskyy Bogdan – Shutterstock.com
Crédit logo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur