Google Chrome séduit moins un mois plus tard

Mobilité

XiTi Monitor fait le point sur les parts de marché des navigateurs. Après une sortie en fanfare début septembre, Google Chrome voit son taux d’usage reculer.

Le vent d’enthousiasme qui soufflait sur le navigateur Google Chrome semble être un peu retombé. Selon une étude réalisée par XiTi Monitor, le navigateur de la firme de Mountain View affichait une part de visites moyenne en Europe de 1,03% le 30 septembre. Cette part était estimée à 1,59% au lendemain de sa sortie (qui remonte au 3 septembre).

Google Chrome se hisse ainsi au cinquième rang des navigateurs en termes de nombre de visites, derrière Safari (2,4%), Opera (4,8%), et les deux indétrônables Firefox (31%) et Internet Explorer (60,2%).

Si XiTi Monitor notait l’entrée remarquable de Chrome sur le marché des navigateurs, il ne peut aujourd’hui que constater le recul de l’intérêt porté au navigateur de Google.

Google Chrome a plus d’impact sur Firefox que sur IE

Ainsi, Google Chrome a enregistré 1,59% de visites européennes le mercredi 3 septembre, soit 24 heures après son lancement. Ce taux est retombé à 1,16% une semaine après, pour atteindre 1,07% le 17 septembre, 1,04% le 24 septembre, puis finalement 1,03% le 30 septembre.

Reste à savoir si la part de marché de Google sur le secteur des navigateurs en Europe va se stabiliser avec le temps, une fois l’attrait de la nouveauté définitivement passée…

L’arrivée en septembre de Google Chrome s’est davantage fait au détriment de Firefox, qui a vu sa part de marché reculé de 2% en septembre, alors qu’elle ne cessait de progresser depuis le mois d’avril.

A lire aussi sur Vnunet.fr : Dossier spécial :Navigateurs : le nouvel assaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur