Le Google Chromecast facilite maintenant le partage dans le foyer

Mobilité

Google ajoute le mode « Invité » à son dongle Chromecast. Une nouveauté axée sur le partage dans le salon numérique.

Google a procédé à une mise à jour de l’application Android dédiée au Chromecast afin de moderniser son interface à coup de Material Design et de lui ajouter un mode « invité ». Introduite avec Android 5.0 « Lollipop », la charte « Material Design » fait la part belle au flat design et aux couleurs acidulées.

Le mode invité permet, comme l’annonce Google dans une contribution de blog, de donner accès temporairement à votre Chromecast sans que l’appareil hôte (smartphone ou tablette) ait à se connecter en Wi-Fi à votre réseau local… et donc sans avoir à partager sa clef d’accès.

Côté hôte, il ne nécessite pas non plus de configuration particulière. L’option doit simplement être activée dans les menus de l’application Chromecast pour Android. Dès lors, les personnes à proximité verront apparaître « Nearby Device » parmi les appareils auxquels ils peuvent se connecter lorsqu’ils appuieront sur le bouton « Cast » des applications compatibles avec le dongle de Google.

Une fois sélectionné, le Chromecast générera un code PIN à 4 chiffres transmis automatiquement via un train d’ondes à ultrasons. Si le processus de transfert échoue, l’invité pourra alors entrer le code manuellement sur son terminal.

Le dongle HDMI de Google est disponible en France depuis le 19 mars 2014. Le petit boîtier, qui se branche directement sur un téléviseur via un port HDMI (tout en étant alimenté par son port microUSB), est administré par l’utilisateur via l’application Chromecast, disponible sur Android, mais aussi iOS.

L’appareil bénéficie également du Chrome Tab Casting, qui permet à des applications mobiles (du Google Play ou de l’App Store) de l’exploiter.

Dans cette optique, les développeurs doivent utiliser le SDK Google Cast afin de rendre leurs applications Android ou iOS compatibles. Côté utilisateur, une icône distinctive apparaît dans les applications afin de les « caster ».

Microsoft propose une alternative avec le Wireless Display Adapter basé sur la norme Miracast (contrairement au Chromecast) depuis le 31 octobre outre-Atlantique (pour 60 dollars). Amazon y est allé de son Fire TV Stick, qui succède à la set-top box Fire TV et se distingue par sa télécommande permettant de passer des commandes vocales.

La start-up Matchstick est aussi dans la course du salon connecté avec un dongle HDMI évoluant sous Firefox OS lancé sous forme de projet Kickstarter. Dell est aussi de la partie avec le Cast, plutôt orienté sur les usages professionnels.

Pour l’heure, la mode invité concerne l’application pour Android, dont la mise à jour est en cours de déploiement. Mais il est fort à parier que la mouture iOS de Chromecast bénéficiera également de la mise à jour équivalente.

Avec cette fonctionnalité « Invité », Google met ainsi l’accent sur l’aspect partage au sein du foyer, une notion que la société avait tenté d’insuffler avec le Nexus Q.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur