Google Chromecast : voici venu le SDK

Cloud
google-chromecast-sdk

Pour enrichir l’écosystème encore embryonnaire de la clé HDMI Chromecast, Google lève officiellement les restrictions qui pesaient jusqu’alors sur l’accès au kit de développement.

Positionnée depuis l’été 2013 sur le marché américain en tant que concurrente de l’Apple TV, la clé HDMI Chromecast a insufflé une nouvelle dynamique dans la stratégie de conquête du salon numérique menée par Google.

Branché à un téléviseur et connecté à un réseau Wi-Fi, l’appareil assure la lecture de flux audiovisuels depuis un PC, un Mac, un smartphone ou une tablette. Malgré certaines limitations comme l’absence du Wi-Fi à 5 GHz, la plate-forme hardware est stabilisée autour d’une puce Marvell capable de décoder VP8, H.264, MP3 ou encore AAC.

C’est en matière de services que l’offre est plus restreinte* : on compte, pour l’heure, moins d’une vingtaine d’applications compatibles. Et seulement une dizaine sont accessibles en France : YouTube, Google Play Films/Musique, Red Bull TV, VEVO, Viki… Plusieurs éditeurs semblent toutefois manifester de l’intérêt pour le produit : AOL On, Vimeo, Zattoo, etc. sont recensées comme des applications “en cours d’adaptation” sur la page Wikipedia dédiée à la clé Chromecast.

Google avait déjà ouvert à un nombre limité de bêta-testeurs une version préliminaire du SDK permettant d’exploiter les capacités du dispositif pour envoyer tout type de contenu vers un écran TV, grâce un bouton “cast”. Reposant sur une version modifiée de Chrome OS, ce kit de développement baptisé “Google Cast” est désormais ouvert à tous sans restriction.

Quant à la distribution du produit, elle devrait très bientôt être étendue… y compris à la France, où la clé Chromecast ne se trouve pour l’heure que sur les boutiques de revendeurs tiers, notamment via Amazon.

* A ses débuts, Chromecast ne pouvait lire que les vidéos disponibles sur YouTube et dans le bouquet Netflix. Google s’est d’abord attelé à offrir un éventail de contenus plus varié à ses utilisateurs américains, via des accords avec Panfora ou encore Hulu.

Ci-dessous, le tour d’horizon de Chromecast, en vidéo :

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Chrome ?

Crédit photo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur