Google compresse le Web avec Zopfli

Cloud
Google Zopfli compression Web

Développé par les ingénieurs de Google comme une alternative à la zlib et gzip avec de meilleurs taux de compression, l’algorithme open source Zopfli va réduire les besoins en bande passante des sites Internet.

Élaboré par les ingénieurs de Google comme une alternative à la zlib et au format gzip, l’algorithme open source Zopfli permet de compresser des fichiers, en d’autres termes de réduire leur taille, avec des taux rarement atteints jusqu’alors.

Implémentée dans un site Internet, cette technologie réduit la bande passante nécessaire au transfert des données qui composent chaque page Web.

Mais ce n’est pas tout. Zopfli est compatible avec l’algorithme de compression deflate, et donc avec la zlib et gzip.

Il génère même des documents gzip, un format que la plupart des navigateurs Internet savent justement décompresser à la volée.

Outre un gain en compression de 3,7% à 8,3%, Zopfli se montre plus rapide que kzip et 7-zip en décompression.

Voilà donc un candidat de choix pour les sites massifs comme ceux de Google, qui pourrait, dans l’affaire, récupérer plusieurs téraoctets de bande passante.

Côté utilisateur, la navigation s’accélère et le volume à charger diminue. Une aubaine pour les mobinautes dont l’enveloppe data est limitée.

Contrepartie à ces performances, le temps nécessaire pour compresser un fichier explose. Il est en l’occurrence 81 fois supérieur à celui requis pour effectuer un “gzip -9”.

A moins d’introduire un compresseur multicoeur, il faudra se limiter aux pages statiques, l’utilisation sur des contenus dynamiques risquant de se révéler contreproductif, comme le note Silicon.fr.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les secrets et astuces de Google ?

Crédit illustration : desertfox99 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur