Google pourrait concevoir ses propres processeurs ARM pour serveurs

ComposantsMobilitéPoste de travail
processeur-google

Lassé d’Intel ? Google pourrait fabriquer ses propres processeurs ARM. Attention, c’est le 5ème client monde d’Intel quand même pour ses infrastructures data center.

Google pourrait fabriquer ses propres processeurs de technologie ARM, qui permettraient de concevoir ses propres serveurs.

Bloomberg précise que le projet de la firme Internet serait ainsi d’optimiser la dynamique entre ses composantes logicielles et matérielles. rappelle toutefois que cette information n’a pas été confirmée par Google.

Ce ne serait qu’une demi-surprise si Google confirmait, estime Silicon.fr : le groupe Internet de Mountain View a pour habitude de concevoir ou d’adapter des technologies pour les faire coller précisément à ses besoins.

Les architectures ARM sont appréciées dans le domaine des data centers car elles permettent de réduire la consommation d’électricité ainsi que d’atténuer la dissipation de chaleur. Une double économie intéressante pour toutes les sociétés qui souhaitent produire leurs propres machines.

Cependant Google serait actuellement le cinquième client d’Intel en matière de processeurs pour serveurs. Ces derniers exploitent la technologie x86 d’Intel. Si la firme de Mountain View confirmait son intention de fabriquer ses propres processeurs, le fondeurs perdrait ici un client des plus importants (4,3% de ses ventes selon Bloomberg).

AMD, le rival d’Intel sur le marché x86, a déjà annoncé son intention de produire des processeurs ARM pour serveurs. Un rubicon qu’Intel se refuse évidemment à franchir. Mais, remarquons que la firme n’est pas totalement absente de ces architectures : elle va notamment produire, pour le compte d’Altera, des processeurs ARM 64 bits.

——-Quiz——–

Armé pour choisir le bon micro-processeur ?

———————

Crédit image : Iaroslav Neliubov pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur