Google concocterait à son tour un kiosque numérique

CloudMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes

Google serait en train de travailler à la création de son propre kiosque de journaux numériques pour Android, à des conditions plus avantageuses pour les éditeurs que celles proposées par Apple.

Après avoir inauguré à la fin de l’année dernière sa librairie numérique Google eBooks aux Etats-Unis, la firme de Mountain View réfléchit sérieusement à l’élaboration d’un kiosque de journaux et magazines numériques.

Cette nouvelle plate-forme devrait être avant tout destinée aux terminaux mobiles sous Android.

Selon le Wall Street Journal, Google a démarché quelques groupes de presse d’envergure comme Time Warner (Times, People, Fortune), Condé Nast (Glamour, The New Yorker, Vogue, GQ) ou Hearst (Marie Claire, Cosmopolitan, Esquire).

Pour se démarquer d’iTunes et du géant Apple, Google pourrait proposer d’intéressantes perspectives aux éditeurs de presse.

Ainsi, le Wall Street Journal croit savoir que la firme de Mountain View serait prête à toucher une commission inférieure à 30% (taux pratiqué par Apple) sur les ventes et les abonnements aux journaux numériques.

En outre, Google pourrait également accepter de communiquer aux éditeurs clients des informations personnelles concernant les mobinautes qui transitent par ce kiosque électronique pour Android.

De quoi permettre aux groupes de presse de concocter de belles campagnes marketing  et publicitaires ciblées… Mais une perspective peut-être un peu moins réjouissante pour les utilisateurs d’un smartphone ou d’une tablette Android.

Apple voudrait également améliorer ce système de partage des données personnelles des utilisateurs. Seulement, la firme de Cupertino, au grand dam des éditeurs, envisage de mettre en avant l’opt-in, qui oblige Apple à demander à l’utilisateur l’autorisation de collecter et de transmettre ses informations personnelles.

Les éditeurs de presse souhaitent bien sûr privilégier l’opt-out, qui permet à l’utilisateur de ne pas donner sa permission de prime abord pour la collecte de ses données, tout en lui permettant de se désinscrire de ce système s’il le souhaite.

En outre, contrairement à ce que propose Apple via iTunes, le kiosque numérique de Google pourrait mettre en avant des abonnements à des journaux électroniques, aux côtés des ventes au numéro.

Avec son nouveau kiosque de journaux numériques, Google compte en tous les cas rattraper sur ce créneau Apple, dont les iPhone et iPad sont devenus des supports privilégiés pour la lecture de périodiques électroniques.

D’ailleurs, Rupert Murdoch, patron du groupe de communication News Corp, lancera ce mois-ci le quotidien numérique The Daily, uniquement consultable sur l’iPad. De son côté, Richard Branson, P-DG et fondateur du groupe Virgin, compte développer un magazine “culture-divertissement-économie” pour la tablette d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur