Google confirme son soutien à Linux

Mobilité

L’éditeur du célèbre moteur de recherche a acquis une licence auprès de
l’Open Invention Network.

A l’occasion du LinuxWorld de San Francisco (du 6 au 9 août 2007), Google vient d’annoncer avoir pris une licence auprès de l’Open Invention Network (OIN). Créée en novembre 2005 à l’initiative de IBM, Sony, Philips Electronics, Novell et Red Hat, (rejoints en 2006 par NEC et récemment par Oracle), l’OIN est une organisation qui vise à acquérir des licences logicielles pour les redistribuer sur le modèle open source aux développeurs. Cela dans le but de dynamiser les développements sous Linux et éviter tant que possible les risques de poursuites pour violation de brevets.

Google devient donc le premier “client” de l’OIN. Utilisateur de longue date de Linux, Google se sentait redevable. « Linux nous a donné la puissance et la flexibilité nécessaire pour répondre aux besoins de millions d’utilisateurs dans le monde », explique Chris DiBona, dirigeant du programme open source sur le blog du moteur de recherche. « En retour, nous ressentons une grande responsabilité envers la communauté Linux, et nous cherchons toujours un moyen créatif de mettre nos ressources entre les mains des développeurs Linux. » Et s’opposer au passage un peu plus au modèle propriétaire de Microsoft…

Cette initiative est loin d’être la première du genre chez Google. L’entreprise californienne poursuit ses soutiens à Ubuntu et la Linux Foundation Innovation en hébergeant leurs congrès. Pour la 3e année consécutive, Google a réuni cet été plus de 2 000 étudiants développeurs open source, dont un grand nombre sur des projets Linux. Enfin, le moteur rend accessible aux utilisateurs Linux les sources de certains de ses développements comme Google Desktop.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur