Google délivre le code de son outil de sécurité RatProxy

Cloud

Google s’appuie sur la commauté open source pour perfectionner son détecteur de pages web à risque.

Google vient de publier le code source de son outil de sécurité interne RatProxy. Le logiciel analyse les pages Web afin de détecter les risques de sécurité potentiels et de les signaler à l’administrateur du site.

RatProxy est capable de détecter les failles cross-scripting (XSS) et les mécanismes de défense de site incomplets, ainsi que les sources de fuites de données possibles et les codes à risque pouvant récupérer des données de domaines externes.

Google espère que les développeurs tireront parti de l’outil exploitable quand ils développeront de nouveaux services web basés sur de multiples sites et de données issues de sources externes. Cependant, selon Michal Zalewski, ingénieur en sécurité chez Google, l’outil ne devrait pas se substituer à une analyse complète effectuée par un professionnel de la sécurité.

Nous pensons que cet outil apportera une importante contribution à la communauté de sécurité de l’information et aidera à mieux comprendre la défis de sécurité liés aux technologies web contemporaines”, a-t-il déclaré. “Nous pensons qu’une recherche de sécurité responsable apporte clairement un avantage global à la sécurité du Web dans son ensemble. Nous avons publié cet outil dans le but explicite de soutenir ce type de recherche.”

Les utilisateurs peuvent télécharger RatProxy sur le site Google Code. L’outil est compatible avec Windows, Linux, FreeBSD et MacOS X.

Google vient de publier le code source de son outil de sécurité interne RatProxy. Le logiciel analyse les pages Web afin de détecter les risques de sécurité potentiels et de les signaler à l’administrateur du site.

RatProxy est capable de détecter les failles cross-scripting (XSS) et les mécanismes de défense de site incomplets, ainsi que les sources de fuites de données possibles et les codes à risque pouvant récupérer des données de domaines externes.

Google espère que les développeurs tireront parti de l’outil exploitable quand ils développeront de nouveaux services web basés sur de multiples sites et de données issues de sources externes. Cependant, selon Michal Zalewski, ingénieur en sécurité chez Google, l’outil ne devrait pas se substituer à une analyse complète effectuée par un professionnel de la sécurité.

Nous pensons que cet outil apportera une importante contribution à la communauté de sécurité de l’information et aidera à mieux comprendre la défis de sécurité liés aux technologies web contemporaines”, a-t-il déclaré. “Nous pensons qu’une recherche de sécurité responsable apporte clairement un avantage global à la sécurité du Web dans son ensemble. Nous avons publié cet outil dans le but explicite de soutenir ce type de recherche.”

Les utilisateurs peuvent télécharger RatProxy sur le site Google Code. L’outil est compatible avec Windows, Linux, FreeBSD et MacOS X.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur