Google donne plus de flexibilité à ses annonceurs

Mobilité

Le moteur de recherche ouvre de nouvelles fenêtres publicitaires pour ses annonceurs. Il dépasse le concept CPC-enchères par mots-clés qui a fait son succès et propose de nouveaux formats.

Après avoir annoncé des résultats trimestriels satisfaisants en fin de semaine dernière (voir encadré), Google compte mettre à disposition de ses annonceurs de nouvelles options afin de rendre son programme publicitaire AdWords (et son sous-segment AdSense) encore plus attractif.

Première grande nouveauté : les annonceurs pourront choisir les sites Web de destination du réseau AdWords sur lesquels ils souhaitent placer leur publicité. Jusqu’ici, ils étaient tenus par le système de mots-clés : les annonces placées sur les sites devaient avoir un lien avec le contenu proposé. Dorénavant, il sera possible de choisir son support librement. Les annonceurs disposent ainsi d’une marge de manoeuvre supplémentaire pour toucher une cible plus large sur des sites spécifiques. A noter que cette option ne sera pas disponible sur les pages de résultat du moteur Google.

Parallèlement au modèle du coût par clic (CPC) développé autour des enchères par mots-clés, Google compte développer le format plus traditionnel du coût pour mille (CPM). Ainsi, une option “CPM Max” permettra à un annonceur de fixer une limite de budget CPM pour que ses publicités soient déployées sur un site déterminé du réseau AdWords.

Diversité des formats

Dernière nouveauté affichée par Google : le moteur de recherche s’ouvre aux nouveaux formats publicitaires en introduisant les images (statiques ou animées). La commercialisation des annonces texte continue mais les annonceurs pourront également profiter de cinq nouveaux gabarits : bannière (468×60 pixels), leaderboard (728×90), inline rectangle (300×250), skycraper (120×600) et wide skycraper (160×600).

Google sur l’explosion de la publicité
A l’instar de Yahoo, le début d’année est excellent pour Google. La société californienne, qui exploite le célèbre moteur de recherche et qui vit essentiellement des revenus publicitaires, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars au premier trimestre 2005, c’est une hausse de 93% par rapport à la même période l’année précédente. Elle affiche un résultat net de 369 millions de dollars, contre 49 millions de dollars lors du premier trimestre 2004.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur