Google Drive : un premier pas vers le stockage illimité

CloudData-stockageStockage
google-drive-work

Désormais compatible avec les formats de fichiers Microsoft Office, la suite bureautique Google Drive s’enrichit également d’une offre de stockage illimitée pour les clients professionnels.

La réponse de Google à Microsoft dans la bataille du stockage hébergé n’a pas tardé.

Ce lundi, la firme de Redmond mettait à jour son offre OneDrive en portant de 7 Go à 15 Go l’espace alloué pour la formule de base (gratuite) et de 20 Go à 1 To la capacité disponible pour les utilisateurs d’Office 365. Des baisses de prix s’appliquaient par ailleurs au stockage “nu”, c’est-à-dire sans abonnement à la suite bureautique cloud : 100 Go pour 2 dollars au lieu de 7,50 dollars ; 200 Go pour 4 dollars au lieu de 11,50 dollars…

Dans le cadre de sa conférence développeurs organisée à San Francisco, Google renchérit en lançant Drive for Work. Destinée aux professionnels, cette offre propose un espace de stockage illimité pour 10 dollars par mois et par utilisateur. Une fois n’est pas coutume, la firme n’applique pas la parité des devises : c’est donc 8 euros HT par mois en France.

Autre nouveauté : le support de formats de fichiers de la suite Microsoft Office, sans conversion préalable. L’application mobile QuickOffice, accessible gratuitement aux détenteurs de comptes Google sur iOS et Android, est également concernée (le groupe Internet l’avait rachetée en juin 2012).

Plus d’un an après les premières révélations de l’ancien consultant NSA Edward Snowden sur les opérations de cyber-espionnage menée par les services américains de renseignement, l’heure est à la sécurisation des échanges numériques. Le chiffrement s’applique désormais non seulement aux documents stockés dans le cloud, mais aussi aux connexions client-serveur et aux échanges entre data centers.

Comme le note Silicon.fr, Google applique une limite en taille pour chaque fichier stocké. Mais à 5 To, il y a de quoi voir venir : c’est à peu près la capacité des plus gros disques durs aujourd’hui disponibles (Seagate et Western Digital ont annoncé, coup sur coup début avril, des modèles 6 To).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les services grand public de cloud computing ?

Crédit image : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur