Google Drive : une sécurité renforcée pour les entreprises

Data-stockagePoste de travailStockage
google-drive-work

Systèmes d’alerte, journaux d’audit, partage sélectif de fichiers : la sécurité est au coeur des fonctionnalités introduites dans Google Drive for Work.

Partage sélectif, journaux d’audit, gestion des droits numériques, réinitialisation de mots de passe : la sécurité est au coeur de la dernière mise jour de Google Drive for Work, version payante de l’offre de collaboration et de stockage en ligne.

S’appuyant sur la distinction typique entre un département R&D qui doit garder des informations confidentielles et une équipe commerciale qui doit partager des données avec les clients, Google assouplit le système d’autorisations relatif au partage de fichiers. Les administrateurs vont ainsi pouvoir définir quels utilisateurs pourront partager tel ou tel contenu en dehors de l’organisation (confer la vidéo ci-dessous).

Les entreprises qui exploitent l’offre Google Apps Unlimited ou Google Apps for Education vont bénéficier d’un journal d’audit. Y seront consignées toutes les actions des utilisateurs rattachés au domaine de l’organisation : affichage, création, mises à jour, suppression, partage d’un document sur Docs, Sheets, Slides et les autres Google Apps. Des alertes personnalisées pourront être définies, par exemple pour être notifié lorsqu’un document contenant le mot “confidentiel” est transféré hors du périmètre de l’entreprise.

Ce système d’alertes s’étend à l’ensemble de l’écosystème Google Apps for Work. En plus des notifications qui affectent le domaine dans son ensemble (limite de stockage bientôt atteinte, arrivée à échéance de la facture mensuelle…), il est possible d’être informé à propos d’événements qui concernent les utilisateurs (connexion suspecte, mot de passe modifié, droit d’administrateur révoqué…), les paramètres (mobile, Drive, Agenda, Gmail) et la messagerie (échec TLS, échec de la journalisation Exchange, échec de l’hôte actif…).

Autre nouveauté associée à Google Apps for Work : la possibilité de configurer la fonctionnalité de récupération des mots de passe par des utilisateurs autres que les administrateurs. L’authentification forte – via une adresse e-mail et un numéro de téléphone – devra avoir été activée au préalable.

A noter également cette option apparentée à de la gestion de droits numériques : la désactivation, sur des documents stockés dans Google Drive, du téléchargement, de l’impression et de la copie. Côté utilisateur, on pourra désormais partager depuis n’importe quelle adresse électronique. Et le destinataire n’aura pas besoin d’un compte Google.

Crédit photo : Chukcha – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur