Google Earth navigue dans les étoiles

Cloud

La nouvelle fonctionnalité Sky de Google Earth permet de décoller de la Terre
pour visiter le reste (ou presque) de l’univers.

Ce n’est plus seulement sur Terre que Google nous invite à voyager devant notre ordinateur mais aussi dans l’espace. La célèbre firme Internet de Mountain View vient d’enrichir son logiciel de modélisation géographique Google Earth d’une nouvelle fonctionnalité aux capacités impressionnantes.

Baptisée “Sky” (Ciel), cette fonctionnalité “permet à tous les utilisateurs du produit de visualiser et de naviguer parmi 100 millions d’étoiles différentes et 200 millions de galaxies”, précise l’éditeur.

Galaxies, constellations, images du téléscope Hubble, animation de la Lune, planètes… Google Earth ouvre les ressources de l’univers au commun des internautes équipés d’une connexion haut débit. L’utilisateur navigue dans l’espace comme il le fait sur la modélisation 2D de la Terre. A la souris pour faire défiler le “paysage” ou en saisissant le nom d’une planète (hors système solaire), d’une galaxie, d’une nébuleuse, d’une constellation…

Sept calques d’informations

La modélisation du ciel est enrichie de sept calques d’informations (Constellations, Astronomie amateur, Galaxies, Planètes…) à l’affichage optionnel. Et notamment les données recueillies par le télescope Hubble (Hubble Showcase) dont les nombreux clichés en haute résolution viennent s’afficher en surimpression. Un clic sur les icônes qui les accompagnent fait apparaître une fiche explicative qui propose également des liens vers les sites dépositaires des informations recueillies. Pour le moments, les explications sont en anglais. Mais Google promet qu’elles seront prochainement proposées en français.

Pour réaliser cette prouesse, les ingénieurs de Google ont assemblé de nombreuses images issus de différents projets scientifiques (Space Telescope Science Institute, Sloan Digital Sky Survey, Digital Sky Survey Consortium…). Le projet est, lui, né de la collaboration entre les équipes de Google et l’Université de Washington. Google propose une vidéo démonstrative de Sky. Mais le mieux reste encore de découvrir directement les nombreuses possibilités de l’application.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur