Google Earth pointe les points névralgiques du changement climatique

Cloud

Des experts font équipe avec Google pour mieux étudier les problèmes climatiques.

Google Earth effectue le suivi des effets du changement climatique en partenariat avec le gouvernement anglais, le Met Office et le BAS (British Antarctic Survey). Cette initiative a été lancée par le Premier ministre anglais Gordon Brown à l’occasion de la conférence Google Zeiggeist.

Le projet ‘Climate Change in Our World’ présente deux nouvelles vues de la terre à tous les utilisateurs de Google Earth mettant en valeur différents aspects du changement climatique sur la planète. Une animation utilise des données du Hadley Centre du Met Office pour la prévision des températures mondiales sur les 100 prochaines années compte tenu des projections moyennes des émissions de gaz à effet de serre.

Une autre vue, développée par le British Antarctic Survey, montre le recul des glaciers en Antarctique depuis les années 50, et donne des informations scientifiques relatives au changement climatique.

“Le changement climatique est en train de refaire la carte du monde”, déclare la Secrétaire à l’environnement Hilary Benn. “Si nous n’agissons pas, son impact se fera sentir partout dans le monde, avec la montée du niveau de la mer, la baisse des récoltes, des pics météorologiques extrêmes et un plus grand nombre de zones affectées par la sécheresse et les inondations.”

Les utilisateurs peuvent également avoir accès à des informations sur les actions à mener par les individus, les entreprises et les gouvernements pour confronter le changement climatique, et consulter les travaux déjà en cours.

“Ce projet montre la réalité du changement climatique en utilisant les estimations de ce changement selon la température relative moyenne, et l’impact qu’il aura sur la vie des habitants du monde, y compris ici, en Angleterre”, ajoute Hilary Benn.

“En aidant les gens à comprendre ce que signifie le changement climatique pour eux-mêmes et pour le monde, nous pouvons initier la mobilisation nécessaire pour éviter ses effets les plus dévastateurs en agissant maintenant.”

Adaptation de l’article Google Earth maps climate change hotspots de Vnunet.com en date du 19 mai 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur