Google veut épurer la recherche sur mobile

Apps mobilesCRMMarketingMobilité
google-recherche-mobile-changement-algorithme-ok
5 12

Adieu la pub intrusive ? A partir de janvier 2017, Google va changer son algorithme pour afficher les résultats de recherche pour les terminaux mobiles.

Marre des publicités intrusives sous forme de pop-up ou d’interstitiel sur son smartphone ? Google va faire (un peu) le ménage face aux abus. A partir du 10 janvier 2017, le groupe Internet va changer son algorithme pour afficher les résultats de recherche pour mobile.

On élude la mention « mobile-friendly » pour signaler le confort de consultation des pages accessibles depuis un navigateur Internet sur mobile. Avec l’essor des apps mobiles et la croissance du parc de smartphones, la plupart des éditeurs ont compris qu’il fallait adapter l’ergononie de leurs interfaces et utiliser le responsive design pour accroître le confort de lecture en situation de mobilité.

Selon Google, 85 % des pages des résultats de recherche pour mobile remplissent désormais ce critère « mobile-friendly ». Donc cet indicateur sera sauvegardé mais il va perdre en influence dans la composition (secret) de l’algorithme.

L’un des principaux points sur lequel Google sera vigilant portera sur les dispositifs intrusifs de publicité qui cache d’emblée le contenu principal.

« Les pages affichant des interstitiels intrusifs offrent une expérience utilisateur moins bonne que celles dont le contenu est immédiatement accessible. Cela peut poser problème sur les appareils mobiles, dont les écrans sont souvent plus petits », observe Doantam Phan, Product Manager chez Google, qui signe une contribution dense sur le blog dédié aux webmasters. Celui-ci fournit quelques exemples de pages au contenu difficilement accessible depuis les résultats de recherche pour mobile.

google-recherche-mobile-algorithme

Les éditeurs sont prévenus : à partir du 10 janvier, ils pourront être moins bien classées. Donc il serait préférable de bannir les pratiques fustigées.

Mais il faudra examiner les expositions au cas par cas. Ainsi, des interstitiels « utilisés de façon responsable » (pour signaler l’usage des cookies ou procéder à la vérification de l’âge) ne seront pas pénalisés. Un sujet de ranking et de SEO qui devrait passionner les webmasters et éditeurs de services mobiles tout au long du deuxième semestre.

C’est une nouvelle démonstration de force de Google dans sa volonté originelle de faciliter les recherches sur Internet (par consultations desktop ou mobile). Le groupe Internet cherche également à accélérer l’affichage des contenus à travers son projet AMP (Accelerated Mobile Page).

(Crédit photo : Archive ITespresso)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur