Google et Mozilla veulent accélérer la 3D sur le Web

Cloud

Les deux éditeurs ont intégré le Khronos Group pour réfléchir au thème : “développer un standard ouvert pour la 3D sur le Web”.

Lors de la conférence Game Developers qui se tient jusqu’au 27 mars à San Francisco, la Fondation Mozilla et Google, éditeurs des navigateurs respectifs Firefox et Chrome, ont annoncé leur adhésion au Khronos Group  Ce groupement industriel, créé en 2000, milite pour la mise au point de standards ouverts pour élaborer des applications orientées images 3D et Internet.

Sun Microsystems, Intel, IBM, Nvidia, AMD, Apple, Samsung, Nokia, ou encore Sony Computer Entertainment ont déjà adhéré à ce groupe de travail. Mais la Fondation Mozilla ne se contente pas de son statut de membre.

L’éditeur va diriger avec Google un groupe de travail baptisé “Accelerated 3D on Web” au sein du Khronos Group. Il a pour but d’élaborer un standard libre de droit permettant de créer des effets accélérés en 3D dans les applications Web, en utilisant la puissance matérielle des cartes graphiques intégrées aux ordinateurs. Une fois mise au point, cette spécification pourra être intégrée à l’ensemble des navigateurs.

Le groupe “Accelerated 3D on Web” compte, dans un premier temps, s’appuyer sur un  rapprochement entre le langage de programmation JavaScript, principalement utilisé dans les pages Web interactives, et la bibliothèque graphique OpenGL (Open Graphics Library) et OpenGL ES (la mouture destinée aux systèmes embarqués), un ensemble de spécifications open source permettant la conception d’applications capables de générer des images en trois dimensions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur