Google freiné sur l’exploitation d’Android en Russie

Apps mobilesJuridiqueMobilitéOS mobilesRégulations
google-russie-android
3 0

Les autorités russes de la concurrence ont tranché : Google est dans l’illégalité en imposant aux constructeurs de terminaux Android l’installation de Google Search.

Coup de froid pour Google en Russie.

Les autorités de la concurrence viennent de condamner le groupe Internet américain pour abus de position dominante avec son OS mobile.

Rapidement bouclé, le procès avait été ouvert à la demande de Yandex, qui dénonçait les conditions imposées aux fabricants de terminaux Android.

Ces derniers, pour avoir le droit de donner accès au Play Store, doivent précharger un ensemble d’applications Google, dont le moteur de recherche.

Pour Yandex, cette pratique s’apparente à une distorsion de concurrence, les utilisateurs étant poussés vers les solutions Google.

Illustration chiffres à l’appui : depuis le début de l’année, la part de marché de Yandex sur la recherche en ligne est passée de 54 % à 50 %, tandis que celle de Google Search a bondi de 34 % à 42 %.

Google pourrait, en vertu de la décision rendue par la justice russe, être condamné à ne plus imposer l’installation d’autres services lors de la fourniture de Google Play aux constructeurs d’appareils Android.

Des pénalités financières allant jusqu’à 15 % des revenus dégagés sur le marché russe en 2014 pourraient également être appliquées, souligne Silicon.fr.

Ce procès pourrait donner des idées à la Commission européenne, qui se penche actuellement sur le cas Google, mais également à d’autres régions du globe, comme la Chine, où le moteur de recherche local Baidu souffre de l’installation de Google Search sur les machines Android.

Crédit photo : georgemphoto – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur