Google Glass : pour 2014, c’est râpé selon Robert Scoble

Mobilité
robert-scoble-google-glass

Le produit Google Glass n’est pas prêt pour devenir “mainstream”, estime le célèbre blogueur américain Robert Scoble. Néanmoins, les lunettes connectées de Google continuent de fasciner.

Le blogueur américain Robert Scoble en charge des relations avec les start-up chez Rackspace considère qu’il faudra du temps pour que les Google Glass deviennent un véritable succès populaire. Pour l’année 2014, c’est râpé, considère-t-il dans une contribution en date du 31 décembre sur sa page Google Plus.

Connu pour ses coups d’éclats sur le Web (on le retrouve souvent aux sessions LeWeb organisées par Loïc Le Meur), Robert Scoble considère qu’il faudra procéder à plusieurs ajustements avec les Google Glass. En termes de prix, il faut passer sous la barre des 300 dollars et cette perspective “mainstrean” ne surviendrait qu’à l’horizon 2016, estime cet expert du Net.

Pour l’instant, seul un millier de privilégiés ayant payé le prix cher (comptez 1500 dollars pour disposer d’une paire en avant-première) ont exploré son potentiel. Il faudra également faire des efforts également sur l’ouverture des API, un écosystème encore brinquebalant, l’autonomie de la batterie (comptez 45 minutes en cas d’usage intensif de la vidéo) et le design des lunettes du futur de Google. De plus, Google compte se concentrer sur des marchés ciblés comme les Etats-Unis. L’Europe n’est pas dans le radar à court terme.

Néanmoins, Robert Scoble continue de chausser ses Google Glass et il les portera lors de la prochaine session du Consumer Electronics Show de Las Vegas qui se déroulera la semaine prochaine. Mais il faudra qu’il évite les casinos, qui interdisent le port de ce type de lunettes bien trop indiscrètes en raison de ses fonctions caméra et vidéos…

Parallèlement, Google ouvre progressivement la porte Google Glass au grand public et même à d’autres environnement OS (apparition d’une application iPhone). Les utilisateurs premium de Google Play Music All Access peuvent recevoir depuis le 1er janvier une invitation VIP pour rejoindre le programme Glass Explorer (mais le ticket d’entrée n’a pas changé : 1500 dollars). Le catalogue d’options s’enrichit progressivement également. Ainsi, les détenteurs de Google Glass pourront disposer de verres correcteurs fabriqués par la société américaine Rochester Optical. Les précommandes devraient démarrer après la tenue du CES. Les tarifs devraient démarrer à partir de 99 dollars.

Quiz : Connaissez-vous l’univers des montres connectées ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur