Google Glass au volant : Surfer ou conduire, il faut choisir ?

Cloud
google-glass-voitures

Aux Etats-Unis, Google mène des initiatives de lobbying pour favoriser l’usage des Google Glass dans les voitures.

Google monte des actions de lobbying afin de favoriser l’usage des Google Glass en voiture. Pas évident d’infléchir la position des autorités publiques ou des autorités de régulation compétentes. Les lunettes connectées de Google pourraient troubler le conducteur dans sa vigilance sur la route. Voire causer des accidents.

Selon Reuters, Google déploie des efforts pour sensibiliser des élus locaux dans trois Etat au moins : Illinois, Delaware et Missouri. Sachant que d’autres juridictions ont décidé d’encadrer strictement l’usage des Google Glass dans un véhicule : New York, Maryland et Virginie occidentale.

On trouve déjà des affaires en justice comme cette femme portant des Google Glass au volant d’une véhicule convoqué le mois dernier devant un tribunal de San Diego (Californie). Finalement, elle s’en sort bien, faute de preuve probante (les lunettes connectées étaient-elles actives lorsque la femme conduisait ?).

Signalons que cette effort de lobby pour favoriser l’usage des Google Glass au volant coïncide avec la volonté de la firme Internet de Mountain View d’autoriser la Google Car (voiture automatique sans chauffeur) à emprunter les routes.  Les Etats du Nevada et de la Californie ont donné leur autorisation depuis 2012.

Quelles synergies dans le cas d’un usage simultané entre une Google Car et des Google Glass ? Navigation, divertissement, communication…on peut laisser notre imagination prendre le relais.

Sur le site Internet officiel Google Glass, un usage des Google Glass en vélo (photo) est mis en avant mais on trouve aussi un extrait d’une vidéo officielle disponible YouTube montrant des possibilités d’exploitation en voiture.

google-glass-velo

 

 

 

 

Quiz : Connaissez-vous l’univers des montres connectées ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur