Hangouts : plus besoin de compte Google pour être invité

CloudData-stockageMarketing
19 24

Pour les sessions de vidéo conférence, Google simplifie l’accès aux invités Hangouts qui n’ont plus besoin d’avoir un compte Google.

« Joindre une réunion devrait être aussi simple que d’entrer dans une pièce, » écrit Patrick Wynn, Responsable Produit dans la division Google for Work, dans un billet de blog.

Dans cette optique, la firme de Mountain View a commencé à déployer une mise à jour relative à Google Hangouts.

L’objectif est de permettre à quiconque de rejoindre une visioconférence Hangouts aussi simplement qu’en cliquant sur le lien d’une invitation. Nul besoin de remplir de formulaire en ligne ou même d’avoir un compte Google pour la rejoindre.

L’invitation des personnes externes à l’organisation se fait via Google Calendar. La sécurité et le contrôle restent de mise avec les possibilités de rendre silencieux un participant ou de l’éjecter du meeting.

L’an passé, Google investissait le secteur professionnel en donnant accès à son service Hangouts de messagerie instantanée et de vidéocommunication à toutes les entreprises disposant d’un compte Google Apps.

En plus de la communication audio et par texte, Google Hangouts permet d’organiser des réunions vidéo en haute définition avec jusqu’à 15 participants simultanément (depuis des ordinateurs, des smartphones, des tablettes ou un écran relié à une Chromebox for meetings, une solution lancée début 2014).

Toujours en 2014, une nouvelle fonctionnalité pour Hangouts via le Web avait été introduite et permettait aux clients de Google Apps de partager des liens vers des vidéoconférences de sorte que des invités externes puissent demander à les rejoindre. Plus tôt dans l’année, cette fonctionnalité a été déployée sur toutes les plates-formes.

Google va donc encore plus loin en en enlevant la nécessité impérieuse que les invités disposent d’un compte Google pour rejoindre une vidéoconférence Hangouts.

Les invités reçoivent en effet un simple lien vers la vidéoconférence et il leur suffit de renseigner leur nom avant de demander à la rejoindre.

N’importe quel participant de l’organisation peut alors permettre à l’invité de rejoindre la réunion.

Cette fonctionnalité est disponible pour les invités qui utilisent un navigateur internet. Les utilisateurs de Chromebox for Meetings hériteront de surcroît de méthodes plus faciles pour présenter du contenu durant des Hangouts.

Google met clairement le cap sur les entreprises en adaptant son offre de vidéocommunication Hangouts jusqu’alors orientée grand public (même si cette nouvelle fonctionnalité peut aussi être utilisée par le grand public).

Google entre ainsi en concurrence frontale avec les ténors du secteur que sont Microsoft à travers ses solutions Lync pour les entreprises, Cisco, LifeSize, Polycom, Citrix et Easynet.

Pluridisciplinaire avec ses nombreuses composantes (gmail pour la messagerie électronique, Google Docs pour la bureautique, Google Drive pour le stockage cloud et donc Hangouts), l’offre de Google tend à devenir une alternative à cloud Office 365 dans le cloud.

(Crédit photo : Quka, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur