Google Home vs Amazon Echo : la bataille du foyer connecté

Mobilité
1 5

C’est l’une des premières attractions de Google I/O : Google Home se présente comme une enceinte adossée au nouvel assistant virtuel Google Assistant. Cela ne vous rappelle rien ?

En début de conférence Google I/O dédiée à la communauté des développeurs de l’écosystème Android, Google s’est empressé de présenter Google Home.

On prêtait à la firme Internet de Mountain View l’intention de lancer une enceinte connectée à internet endossant le rôle d’assistant personnel apparu le nom de code « Chirp ». Le suspense est levé.

Google n’a pas précisé la date de disponibilité et (se contentant d’un laconique « plus tard dans l’année ») le tarif d’acquisition.

Difficile de ne pas y songer. Google Home fait d’emblée penser à l’Amazon Echo. Il s’agit aussi d’une enceinte Bluetooth qui prend place au coeur du foyer. L’appareil n’a pas été développé pour être nomade ou même déplacé aisément par l’utilisateur (contrairement à l’Amazon Tap).

L’appareil de Google propose d’interagir avec tous les membres de la famille, distillant au passage tous les services de Google à la demande.

Le streaming de musique via Google Play Musique est ainsi de la partie. Il est aussi possible de lui poser des questions et de lui faire effectuer certaines tâches comme gérer une liste de courses.

L’aspect IoT n’est pas oublié avec la possibilité de tamiser la lumière ou bien de commander le thermostat Nest. La smart home n’est pas loin…

L’intelligence artificielle est exploitée sur toutes les apps, comme le prouve la collection présentée à l’ouverture de Google I/O, dont Google Assistant, le nouveau visage de Google Now.

Côté look, le Google Home fait penser au routeur Wi-Fi OneHub lancé par la firme de Mountain View. Il est équipé de LED de couleurs qui s’illuminent en fonction des interactions suscitées.

Mais, le nouvel accessoire connecté pour le foyer a surtout comme atout d’être compatible avec Cast (qui permet de caster ses divertissements favoris directement sur un téléviseur ou sur ses enceintes). Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a été développé par la même équipe en charge des clés HDMI Chromecast.

Le support de Cast Audio lui permet une intégration avec d’autres enceintes Bluetooth présentes dans le foyer.

La comptabilité avec Cast permet aussi de commander le Chromecast du foyer et ainsi d’avoir une interaction avec le téléviseur (pour commander la diffusion de vidéos sur YouTube par exemple).

En revanche, Google n’a pas ouvert d’API pour les développeurs. Google Home est donc pour l’heure un appareil fermé alors qu’Amazon a ouvert son assistant Echo aux services et appareils d’autres sociétés. Mais cela devrait changer…

Google et Amazon ne sont pas les seuls à vouloir s’immiscer au coeur du foyer à grand coup de Smart Home.

Apple aurait ainsi prévu une application dite Smart Home au sein d’iOS 10 qui devrait être présentée à l’occasion de WWDC (Worldwide Developer’s Conference) le mois prochain. Il s’agirait de centraliser l’interaction avec tous les appareils domotiques et autres gadgets via une seule et unique application.

La démarche est toutefois différente de celle d’Amazon et de Google qui matérialisent l’assistant sous la forme d’un appareil.

google-home

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur