Google Instant ou l’art de la recherche quasi-instantanée

Cloud

La requête est à peine tapée que vous avez déjà la page de réponses qui s’affiche. Une bataille de (milli)secondes menée par Google Instant.

Après un buzz sur Internet, Google vient de présenter à San Francisco sa nouvelle fonctionnalité de recherche rapide : Google Instant.

C’est bluffant car les réponses s’affichent en même temps que l’on tape la requête dans le champ moteur. Les réponses arrivent donc plus rapidement sur l’écran.

C’est plus fort que Google Suggest apparu mi-2008 sur Google.fr.

Ce nouvel outil, compatible avec les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Internet Explorer 8, est disponible pour les internautes localisés aux Etats-Unis mais aussi dans la plupart des pays européens (on peut faire des tests depuis un PC en France) et en Russie.

En fait, c’est une bataille de secondes (voire de millisecondes) dans laquelle Google s’est lancé.

Selon les études d’usages menées par Google, les utilisateurs d’un moteur tapent lentement leur requête dans le champ moteur mais ils lisent les réponses rapidement (300 millisecondes pour la première opération, 30 millisecondes pour la seconde).

Avec Google Instant, le moteur s’engage à afficher la réponse simultanément à l’élaboration de la requête.

Ce qui permettrait de faire gagner entre 2 et 5 secondes par recherche menée.

Toujours selon les premières estimations fournies par Google, si tous les utilisateurs du moteur dans le monde passaient d’emblée sur l’interface Google Instant, onze millions d’heures de recherche seraient économisés à chaque seconde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur