Google I/O 2015 : ébauche du futur Android M et tout ce qui gravite autour

Apps mobilesMobilitéOS mobiles
google-IO-2015-pluies-annonces-android

Pluie d’annonces lors de la session Google I/O : nouvelle version Android (“M”) en preview, plateforme Brillo dédiée à l’Internet des objets et sortie de Google Photos (bonus vidéo YouTube).

“Android, combien de divisions ?”. On pourrait emprunter la formule de Staline pour mesurer l’étendue de la galaxie de cet OS qui s’est épanoui sous l’ère Google.

Avec la session Google I/O qui a commencé à San Francisco, on a une idée plus précise : un milliard d’utilisateurs d’appareils Android (smartphones, tablettes…) à travers le monde, 4000 terminaux différents dont sept modèles de montres Android Wear, 400 fabricants et 500 opérateurs dans la boucle.

Sans compter sur les déclinaisons spécifiques comme Android Auto (35 modèles embarqueront l’OS d’ici la fin de l’année avec des constructeurs comme GM, Hyundai et Volkswagen) ou Android TV (les premiers postes TV connectés arrivent).

L’élan Chromecast se poursuit avec 17 millions de dongles écoulés. Le nouveau service de vidéos en streaming HBO Now arrive dessus.

Beaucoup de fuites sur les nouveautés sont survenues auparavant. Par conséquent, il est difficile de se monter surpris par les annonces officielles : la nouvelle version d’Android (“M”) sort en preview, Brillo est confirmée dans son statut de plateforme destinée aux objects connectés tandis que Google Photos fait son apparition et des nouvelles fonctions arrivent sur l’application Google Now qui sert d’assistant personnel numérique.

Le successeur d’Android Lollipop sort de l’ombre : Android M disponible en preview prévoit “des centaines de mises à jour”. L’accent est mis sur l’autonomie du smartphone et “les permissions pour les applications ont été simplifiées”. A travers cette nouvelle mouture, les fonctionnalités de Google Now sont élargies.

Face à Apple Pay (et quelque part samsung Pay malgré la forte contribution de la firme coréenne à l’écosystème Android), Android Pay arrive pour faire ses achats directement avec son téléphone sans devoir ouvrir une application.

sundar-pichai-google-IO-2015
Maître de cérémonie : Sundar Pichai, Senior Vice President, Products

La session I/O a mis sous les feux des projecteurs la nouvelle plate-forme destinée à l’Internet des objets pour les développeurs et les fabricants : Brillo. Elle sera vraiment disponible plus tard dans l’année.

Dans ce cadre, Google introduit Weaven (un nouveau protocole de communication), un ensemble de connecteurs (API) et de schémas, ainsi qu’un programme de certification pour garantir l’interopérabilité des appareils et des applications.

Inaugurée lors de la précédente session Google I/O, la technologie Cardboard dédiée à la réalité virtuelle poursuit son chemin. Elle est désormais compatible avec iOS.

Il suffit d’un masque en carton pour faire la jonction avec un smartphone et le tout est joué. Un million de kits Cardboards ont été livrés dans le monde. Elle est déclinée en 500 applications (films, jeux, visites guidées et applications éducatives)…

On le sait : l’expérience immersive en environnement virtuel fascine Google, qui a présenté en avant-première une nouvelle gamme de caméras pour produire des vidéos en 360 degrés : le système Jump sera intégré dans des gammes GoPro (Hero4).

L’occasion était trop belle pour introduire Google Photos, une nouvelle application qui “regroupe toutes vos photos et vos vidéos au même endroit, vous aide à les trier plus rapidement, à les faire vivre d’une toute nouvelle manière et à les partager facilement”. Emanation de Google + ou début du démantelement du réseau social ?

Dans les autres annonces connexes, Quartz a également noté que Google compte faciliter l’accès à des services comme Search, Chrome, YouTube, et Maps lorsque les détenteurs de terminaux Android doivent supporter un accès bas débit.

Pour son écosystème de développeurs d’apps Android, Google a dévoilé Cloud Test Lab, en line avec l’acquisition d’Appurify survenue l’an passé. Il s’agit d’un dispositif permettant de tester de nouvelles applications plus facilement sur un panel de 20 terminaux Android.

Google va accompagner le développeur dans la monétisation de son apps à travers le programme Universal App Campaigns. Il sera libre de fixer le budget consenti pour attirer tout nouvel utilisateur de son app à travers sa galaxie de services ou de plateformes Google : AdMob, YouTube, et les annonces affichées lors des recherches d’applications sur Google Play.

Autant de nouveautés qui secouent l’écosystème Android sur lesquelles nous aurons l’occasion de revenir.

session-google-IO-2015
Android : l’univers multi-devices s’aggrandit : 4000 terminaux différents

 

Bonus vidéo : la session d’inauguration de Google I/O :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur