Google I/O 2016 : les dates sont fixées pour un retour à Mountain View

CloudGestion des talentsManagementMobilité
4 1

Attendue par la communauté des développeurs, la convention Google I/O 2016 se tiendra courant mai à Mountain View. Une session anniversaire.

Le printemps des développeurs, ça se prépare. Sundar Pichai vient d’annoncer les dates de la Google I/O 2016.

Pour la dixième session du rendez-vous des développeurs des écosystèmes Google et Android, le CEO vous recommande de réserver la période du 18 au 20 mai 2016.

L’événement très attendu se déroulera cette année à Mountain View (Californie). Plus précisément, Google a opté pour la salle de concert Shoreline qui peut accueillir 22500 personnes.

Une rupture dans l’organisation, puisque Google a pris l’habitude d’organiser cet événement au Moscone Center de San Francisco. Un choix en forme de clin d’oeil puisque ce sera donc le grande retour de l’événement majeur de Google « à proximité de là où tout a commencé il y a 10 ans ».

Pourquoi 10 ans ? « Nous avons organisé notre première journée développeurs il y a dix ans au Googleplex », précise Sundar Pichai.

En revanche, aucune information n’est fournie à propos de l’ouverture des inscriptions en ligne et de la billetterie.

On peut tabler sur un système basé sur un tirage au sort, comme les deux dernières années (2014 et 2015). Quant aux tarifs (toujours non précisés), il pourrait osciller autour de 900 dollars. Avec, comme pour l’édition 2015, un prix avantageux accordé aux étudiants et le personnel de l’enseignement supérieur.

Dans un billet publié sur Google+, Sundar Pichai indique qu’un live video en streaming permettra de suivre les principaux événements de Google I/O.

Des I/O Extended seront également organisés dans le monde, sans plus de précisions sur les villes concernées. Ces sessions permettent de suivre l’événement en streaming tandis que certaines antennes locales de Google accueillent des démonstrations ou des hackathons.

Que peut-on attendre de la Google I/O 2016 ?

Google profite généralement de la Google I/O pour dévoiler la nouvelle mise à jour majeure d’Android. En 2015, le groupe dévoilait ainsi Android M qui prendrait plus tard le nom d’Android Marshmallow (Android 6.0).

On peut donc tabler sur la présentation d’Android 7.0 « N », à moins que Google opte pour une mise à jour intermédiaire cette année. Au registre des fonctionnalités attendues, le multi-fenêtrage l’est particulièrement.

Microsoft et Apple l’ont adopté et il serait le bienvenu sur le Pixel C qui en manque cruellement (à comparer aux tablettes Surface de Microsoft et iPad Pro d’Apple).

Android Wear, l’OS dédié aux wearables technologies, devrait aussi avoir droit à son chapitre. Et quid d’Android TV que Google semble quelque peu délaisser ?

L’internet des objets (IoT en anglais ) avait également été au centre des attentions durant la Google I/O 2015.

Dévoilé lors de la dernière conférence développeurs Google I/O, Brillo était ainsi le premier système d’exploitation temps réel (RTOS) de la firme Internet.

Dans cette même volonté d’accélérer sa présence et son influence dans l’IoT, Google ouvrait Weave, son propre protocole de communication pour les objets connectés, en octobre dernier.

La firme de Mountain View pourrait donc profiter de la session Google I/O 2016 pour accentuer ses initiatives dans la sphère de l’Internet des objets.

Enfin, des jonctions entre Android et Chrome OS pourraient être à l’ordre du jour, même si la société avait récemment démenti la rumeur lui prêtant la volonté d’unifier les deux OS.

(Crédit photo : Eric Broder Van Dyke, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur