Google I/O : l’intelligence artificielle dans les apps…Faudra s’y habituer

Apps mobilesCloudMobilité
google-IO-2016
5 24

Duo, Allo, Google Assistant…La firme Internet de Sundar Pichai étoffe sa galaxie d’apps de communication forgées avec de l’IA et dévoile Google Home pour faciliter la vie dans un foyer connecté.

Mobilisation générale dans la communauté des développeurs Android. La plénière pour le démarrage de la session Google I/O édition 2016 a réservé quelques surprises dans le domaine des apps. De quoi concurrencer WhatsApp ou Snapchat ?

Google a dévoilé une application « spécial vidéo » baptisée Duo et une autre à classer dans la catégorie « smart messaging » dénommée Allo. Les deux nouveautés seront disponibles dans le courant de l’été sous Android et iOS.

Avec Allo, Google cherche à innover sur le volet de la communication interpersonnelle sans se fatiguer : avec l’appui de l’intelligence artificielle, des réponses par défaut ou automatiques sont proposées mais aussi des éléments plus précis qui se découvrent progressivement en explorant davantage l’app. Le machine learning dans toute sa splendeur.

On peut également jouer avec la taille des caractères (fonction Whisper Shout), envoyer des stickers…La correspondance électronique peut être chiffrée de bout en bout, assure Google (merci Edward Snowden). Avec une option de discussion disponible de manière éphémère….

Allo est intégrée dans une app encore plus dense qui sert de véritable agent conversationnel : Google Assistant. Un véritable outil compagnon de la vue au quotidienne qui dépasse l’approche Google Now.

En s’appuyant sur les commandes vocales mais aussi la fonction GPS du smartphone, Google Assistant prend en compte le contexte d’usage, permet d’affiner les contours des requêtes de l’utilisateur et de finaliser des transactions pour acheter des produits et des services.

On sent l’application fourre-tout dans lesquels une batterie de services sera agrégée et intégrée (météo, informations, organisations de voyages, réservations de tables de restaurants…).

L’app vidéo Duo permet de faire du FaceTime (par Apple) à la Google. Elle peut fonctionner avec une interface utilisateur réduite au minimum et même si qualité du réseau sans fil est médiocre, assure la firme Internet de Mountain View. Là aussi, il est garanti que tous les appels vidéo sont confidentiels en raison de la couche de chiffrement installée.

En début de semaine, rappelons que Google avait donné un avant-goût de Google I/O avec Google Spaces. Une autre app qui favorise le partage en groupe de contenus autour de sujets regroupés dans des « espaces » et qui donné accès à un trio de services Google : Search, YouTube et Chrome.

sundar-pichai-CEO-google
Sundar Pichai, CEO de Google, introduit la session Google I/O

Google Home : bienvenue chez moi ?

L’autre grande attraction du début de la session Google I/O s’appelle Google Home qui ressemble à l’approche retenu par Amazon pour son enceinte Echo.

C’est une enceinte qui s’intègre dans les foyers et qui permet d’interagir avec les membres de la famille : musique en streaming, gestion des tâches, de la température intérieure (Nest va donner un coup de pouce dans ce sens), des fonctions domotiques…

Il pourra aussi servir de Trivial Pursuit connecté. Libre aux détenteurs de Google Home de poser une colle à leur nouveau joujou qui va égayer la vie en commun à la maison…

google-home
Google Home : à mettre dans toutes les pièces de la maison (enfin presque)

Google propose aussi une preview de la nouvelle génération de son OS mobile : Android  N. Avec des modèles de terminaux Nexus pour tester le trout (5/6/5X/6P).  Android N comme…non identifié en l’état actuel.

Google lance un concours pour qualifier le successeur de Google 6.0 Marshallow. Alors laissez courir votre imagination et renedz-vous sur ce site Internet dédié pour déposer vos suggestions…

Parmi les principaux points d’Android N figure le multi-tâche optimisée et l’exploitation de la réalité virtuelle. A ce sujet, une plateforme dédiée (Daydream) de réalité virtuelle spécial Android N sera disponible dans le courant de l’été avec des smartphones, des casques et des jeux compatibles.

Sur le front d’Android Wear, la deuxième génération de la plateforme pour les wearable technologies est également prévue dans le courant de l’automne.

La plénière Google I/O (Jour 1) en vidéo (via YouTube) :

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur