Google lance Android Experiments pour la découverte d’applications originales

Apps mobilesMobilitéOS mobiles
5 9

Avec Android Experiments, Google vient de lancer un nouveau site Web dédié à la découverte d’applications Android singulières.

Fort de ces 1,4 million d’applications (données Statista datant de février 2015), la place applicative Google Play d’Android regorge de pépites qu’il est parfois difficile de dénicher. Le marketing tend à mettre en avant les applications des gros éditeurs, au détriment souvent de celles de plus petits développeurs.

C’est à ce diktat du marketing que Google s’attaque indirectement avec son nouveau site baptisé « Android Experiments ».

Il s’agit d’espace de découvertes d’applications qui sortent des senties battues. Google avait déjà procédé de manière similaire pour faire l’article des possibilités offertes par son navigateur Chrome avec Chrome Experiments.

Pour l’heure, on en trouve près de 20 sur Android Experiments avec liens vers le Google Play et descriptions (avec texte et vidéo). Mais, elles devraient se multiplier rapidement. C’est du moins l’objectif de Google qui tend la main à ceux qui ont l’âme créative. Et de créativité, il est effectivement question sur le site « expérimental » de Google.

Mélangeant subtilement art numérique, technologies modernes et esthétisme, les applications présentées ont toutes pour vocation d’être différentes et innovantes. Une manière pour Google de pousser à l’innovation sur sa plate-forme mobile.

L’application Inkspace par exemple permet de réaliser des croquis à la main sur son terminal mobile Android avant de pouvoir les visualiser en 3D lorsqu’on déplace l’écran. Pour ce faire, elle exploite l’accéléromètre pour apporter cette sensation de mouvement aux objets dessinés.

Landmarker permet de prendre connaissance des lieux alentours en exploitant boussole et GPS du terminal mobile.

Android Wear est aussi de la partie avec notamment des « Watch Faces » (cadrans numériques) venant habiller de manière originale l’écran des smartwatches. Ainsi, Form Watch Face est basé sur la police FORM utilisée par Google pour sa première conférence design.

On navigue entre quasi réalité augmentée, design et 3D. Des applications qui sont autant d’expériences et ne sont pas sans rappeler différents projets sur lesquels Google est à pied d’oeuvre.

D’ailleurs, dans sa description du propos d’Android Experiments, Google précise bien que cet espace applicatif dépasse le cadre des terminaux mobiles et des montre connectées.

« Android a été créé comme une plateforme ouverte et flexible, donnant aux gens plus de mutualité leurs efforts pour imaginer et créer. Des développeurs du monde entier ont utilisé les capacités uniques de la plate-forme afin de repousser les limites de ce qui est possible sur les téléphones, les tablettes, les montres et au-delà. »

On pense bien entendu au Projet Tango récemment étendu à plus de pays, au Cardboard, chantre de réalité virtuelle du côté de Google, mais aussi bien entendu aux Google Glass 2.0 dont les premiers prototypes auraient déjà été distribués.

Mais, Google veut aussi fédérer les développeurs autour de sa plate-forme mobile grâce à ce site. Dans cette optique, toutes les applications sont open-source, permettant aux développeurs de s’en emparer pour les modifier à leur guise.

« Nous travaillons pour documenter les expériences créatives comme celles-ci et les rendre open source afin que chacun puisse voir comment elles sont faites, où trouver l’inspiration pour créer sa propre application. Notre espoir est d’encourager plus de développeurs à exploiter différemment la manière dont nous interagissons avec les appareils que nous utilisons tous les jours. »

 

Crédit photo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur